Des amies spectaculaires sur le GO

Des amis continuent leur voyage au théâtre des années après leur rencontre sur le transport en commun

Tout a commencé par trois femmes se tenant sur le même quai et attendant pour le même train de GO au même moment de la journée. Petit à petit, elles ont entamé la conversation, mais sans toutefois s’asseoir ensemble une fois dans le train.

C’était jusqu’à ce qu’elles découvrent qu’elles avaient un point en commun.

« Nous avons notre routine – on se tient au même endroit, à la même place, et l’on voit les mêmes personnes tous les jours, explique Barb Morrison, cliente de 26 ans. Puis, l’on reconnaît des gens et on engage tout bonnement la conversation. »

Les courtes conversations se sont peu à peu prolongées, à mesure que les trois femmes en apprenaient plus sur les autres. C’est par contre leur amour du théâtre qui les a réellement rapprochées.

« J’avais un abonnement juste pour moi pour le théâtre et Julie m’a demandé quand j’allais le renouveler; je l’ai alors incluse, puis Barb a aussi indiqué que ça l’intéressait », se rappelle Melinda Shiers, pour qui il est extraordinaire que leur amitié ait pris naissance ainsi et qu’elle dure depuis tout ce temps.

44262466_713019945739348_156653584887316480_n« C’est spécial de penser qu’au départ, nous étions des étrangères sur un quai, et que maintenant, nous allons au théâtre ensemble. Nous passons aussi des week-ends ensemble au chalet. Nous sommes même allées voir Bon Jovi en concert plus tôt cette année. »

Leur dernière sortie a eu lieu récemment, un samedi matin. Barb et Melinda ont pris le train de Whitby au centre-ville de Toronto pour rejoindre leur amie Julie Yarwood. Elles sont allées voir la pièce musicale à succès Ain’t Too Proud au théâtre Princess of Wales.

Ce genre de sortie est seulement l’une des nombreuses traditions qu’elles perpétuent depuis près d’une décennie. Ce qui est le plus remarquable à propos de leur amitié, c’est qu’elle a débuté entre trois pures étrangères sur un quai de train de GO.

Les amies de longue date ont déclaré qu’elles avaient décidé initialement de prendre le train de GO parce qu’il s’agissait du moyen le plus facile pour se rendre au centre-ville et que cela évitait le casse-tête de la conduite. Maintenant, elles ont l’occasion de prendre des nouvelles des unes des autres pendant leur trajet jusqu’à la gare Union.

« Nous faisions nos affaires et le jour suivant, nous nous retrouvions de nouveau sur le quai, ajoute Julie. C’est comme ça que nous sommes devenues des amies et que nous continuons à l’être depuis des années. »

« J’ai été vraiment chanceuse de me faire deux merveilleuses amies juste en me tenant sur un quai de GO. Comme quoi on ne sait jamais où on va rencontrer des gens. »