Travaux de creusage pour aller de l’avant – début du projet de tunnels sous les autoroutes 401/409

De la terre et des roches seront retirées, un mètre à la fois, tout juste en dessous d’un des échangeurs autoroutiers les plus fréquentés du pays. Le projet de tunnels utilisera de nouvelles technologies pour améliorer les services GO sur la ligne de Kitchener.

Afin de fournir davantage de services aux clients de GO Transit, les équipes creuseront 21 voies pour la circulation des Ontariens.

Metrolinx et Infrastructure Ontario ont annoncé aujourd’hui (26 juillet) le lancement officiel des travaux de construction des tunnels à la jonction des autoroutes 401 et 409.

IMG_0685

Le projet apportera plus de services aux communautés situées le long de la ligne GO de Kitchener, une priorité pour Metrolinx. L’événement marquant d’aujourd’hui souligne une étape importante dans la réalisation d’offrir un service GO bidirectionnel toute la journée.

Les travaux comprennent la construction de deux tunnels à une voie, également appelés tunnels jumeaux, situés à deux mètres au nord d’un tunnel existant sous les autoroutes 401 et 409. Ces travaux sont nécessaires pour accueillir des voies supplémentaires dans le cadre du programme d’expansion de GO.

IMG_0742

« Effectuer des travaux de construction sous l’un des tronçons les plus fréquentés n’est pas une tâche facile, mais en collaborant avec Toronto Tunnel Partners, nous sommes heureux de tirer parti des techniques d’ingénierie innovantes pour la construction de tunnels. Ceux-ci nous permettront de fournir plus de trains et de services GO aux clients plus rapidement, explique Stephanie Davies, vice-présidente directrice du programme d’expansion de GO.

Le projet d’ingénierie est à la fois formidable et fascinant.

Dans le cadre du projet, une voie du tunnel existant sera déplacée dans le nouveau tunnel après que les travaux auront été terminés. Également compris dans les travaux, le remplacement des semelles sous le mur de soutènement qui soutiennent la bretelle reliant l’autoroute 409 en direction est à l’autoroute 401.

IMG_2740

La construction des nouveaux tunnels jumeaux est un exploit en soi. Ils couvriront environ 176 mètres de long et seront construits sous 21 voies de circulation sur les autoroutes 401 et 409, l’un des tronçons les plus achalandés en Amérique du Nord. Les travaux ne devraient pas avoir d’incidence sur la circulation routière. Une fois terminés, les tunnels comporteront deux voies permettant des vitesses maximales de 90 mi/h pour le trafic passagers et de 35 mi/h pour le transport de marchandises.

L’innovation et la sécurité sont au cœur de ces travaux. Pour contribuer à ce que les communautés soient servies plus rapidement, mieux et plus fréquemment, des techniques avancées sont utilisées, comme le « tunnelling » selon la méthode d’excavation séquentielle (SEM). Cette technique utilise des excavatrices, par opposition à un tunnelier de petites sections, un mètre à la fois, par opposition au forage continu utilisé par un tunnelier.

Creusons un peu plus profond.

DSC_1435

Une autre méthode utilisée est le forage à la tarière, mais pas de manière typique. Cette méthode consiste à installer un « parapluie » ou un « toit » de tuyaux en acier de 813 mm au-dessus de l’excavation de tunnel proposée, avant la construction. Les tuyaux sont installés par un vérin hydraulique qui contient une grande vis sans fin avec une tête de coupe pour couper et enlever les « débris » (terre de l’intérieur du tuyau). Les tuyaux seront installés sur une série de quatre tronçons par tunnel, le tronçon le plus long étant de 75 m.

Cette longue portée est guidée par un système de guidage optique. Il s’agit d’une des premières fois que cette technologie est utilisée en Ontario.

La portée et la nature complexe de ces travaux sont difficiles, mais les avantages de cette nouvelle infrastructure se feront sentir pendant des années, en particulier pour les nombreuses communautés que GO Transit dessert sur le corridor de Kitchener.

Le projet devrait être finalisé d’ici 2021.

Article de Georgina Collymore, conseillère principale de Metrolinx, Communications et relations avec les intervenants.