Un projet de transport en commun sauve des arbres menacés

La couverture arborée et le transport en commun comptent parmi les aspects les plus importants de n’importe quelle ville. Ils assurent une bonne qualité de vie et favorisent le dynamisme des communautés.

Les travaux de construction liés au transport en commun, par contre, risquent souvent de perturber les espaces verts. C’est la raison pour laquelle Metrolinx travaille avec ses entrepreneurs et la cité de Vaughan afin de bâtir des infrastructures de transport en commun tout en protégeant la faune et la flore avoisinantes.

EllisDon Infrastructure Transit, l’entrepreneur chargé de bâtir la nouvelle gare GO de Rutherford, a pris des mesures pour prendre 16 arbres dans la zone des travaux et les replanter dans deux parcs de la cité de Vaughan. Les travaux ont été réalisés le 9 août et ont été une grande réussite.

Il n’y avait pas d’autre solution que déplacer ces arbres, qui étaient en parfaite santé, mais dont la survie était menacée à leur emplacement actuel.

Ils se trouvaient dans ce qui allait devenir un chantier, du côté nord de Rutherford Road, juste à l’est du corridor ferroviaire de GO. EllisDon se prépare à mener des travaux dans cette zone. Le nouveau saut-de-mouton fera passer Rutherford Road sous le corridor ferroviaire, ce qui évitera aux automobilistes d’avoir à faire parfois un arrêt au passage à niveau. Les travaux auraient probablement endommagé certains arbres, au point de menacer leur survie.

« Nous savons que des travaux de cette ampleur auront parfois des répercussions sur la communauté. Nous voulons montrer à la communauté que les bonnes relations de voisinage nous tiennent à cœur », explique Zafira Rehmtulla, coordonnatrice de projet auprès d’EllisDon. « Nous avons demandé à un arboriste d’inspecter la zone et de déterminer quels arbres il serait possible de protéger et de mettre de côté pendant les travaux, et quels arbres il serait nécessaire de déplacer. »

EllisDon et Metrolinx ont conclu une entente avec le service de foresterie de la cité de Vaughan. Dans le cadre de l’entente, EllisDon a fait appel à un entrepreneur spécialisé en déplacement d’arbres. Celui-ci utilise un engin de bonne dimension appelé une pelle hydraulique à arbres. La pelle permet de replanter les arbres à un endroit paisible et sécuritaire où plus rien ne viendra assombrir les 80 années ou plus qui leur restent à vivre.

« Les arbres se portent merveilleusement bien, ils sont en parfaite santé, et il est tout à fait possible de les sauver. Ce sauvetage a un effet immense sur la communauté », dit Peter Harper, coordonnateur de la foresterie de la cité de Vaughan. « J’aimerais souligner que Metrolinx, EllisDon, la région de York et la cité de Vaughan ont tous participé à ce projet à fort impact.

Le processus en lui-même est assez fascinant. Il faut toute une planification minutieuse et une exécution d’une grande précision.

DSC00804

La pelle hydraulique à arbres comporte quatre lames. Elle fait appel à un système hydraulique pour enfoncer les lames dans le sol qui entoure le tronc.

DSC00860

Un arrosage facilite la pénétration des lames et réduit la perturbation du terrain.

DSC00805

Les lames entourent la masse racinaire de l’arbre et l’arrachent du sol.

DSC00797

La pelle penche ensuite l’arbre dans une position presque horizontale, ce qui réduit la hauteur pour les besoins du déplacement,

DSC00842

le transporte au nouvel emplacement,

DSC00837

et le dépose délicatement dans un trou qui a été préalablement creusé.

Le processus n’a rien à voir avec les petites transplantations comme en font les gens dans leur jardin. Il s’agit d’une tâche d’un haut niveau de complexité.

Plusieurs facteurs viennent compliquer les choses. Ainsi, il faut une main expérimentée pour manipuler les commandes de la pelle et s’assurer de ne pas endommager les racines de l’arbre. Moins l’opération endommage l’arbre, plus il a de chances de survivre à la transplantation.

Sur les 16 arbres qui ont été déplacés, neuf ont été plantés à Heritage Park sur Valley Vista Drive à Maple, et sept ont été plantés à Tudor Park sur Jacob Keffer Parkway à Vaughan.

Harper se dit heureux du résultat et se réjouit du bon déroulement de la transplantation. « La tâche a un effet positif sur les résidents de la cité de Vaughan. [Heritage Park] avait perdu certains arbres il y a quelque temps, et nous avons ainsi la chance d’ajouter des arbres à cette zone du parc. À Tudor Park, nous avons planté les arbres dans une zone qui était un terrain nu. Ils ont d’excellentes chances de survie grâce au traitement que nous allons utiliser. »

Les travaux ont exigé une (longue) journée. Tous les arbres transplantés sont pour le moment en bonne santé. Un arrosage prolongé et soigné favorisera une bonne reprise et assurera la réussite à long terme de l’opération.

Pourquoi se donner tant de mal? Pour Zafira Rehmtulla, la question ne se pose même pas.

« En tant qu’entrepreneur général, vous souhaitez établir la meilleure relation possible avec tous vos intervenants », explique-t-elle. « Le coût restait relativement modeste et les travaux n’avaient pas une ampleur ingérable, alors que les avantages pour la communauté et nos intervenants étaient énormes, nous étions donc heureux de procéder à ces travaux. »

Pour Metrolinx, préserver de bonnes relations de voisinage était la priorité. Pendant nos travaux liés au programme d’expansion de GO dans des communautés comme celle-ci, nous voulons offrir à nos clients un service ferroviaire plus fréquent et plus efficace. Mais ce faisant, nous voulons aussi améliorer le milieu de vie en protégeant le couvert forestier urbain dont tous les résidents profitent.

Article de Nick Faieta, conseiller principal en communications de Metrolinx.