Dernières nouvelles de Metrolinx par rapport à COVID-19

(Mise à jour du rédacteur le 6 oct. 2021 — Nous n’utilisons plus cet article pour tenir nos clients et communautés au courant des mesures d’intervention face à la COVID‑19. Bien que nous publiions constamment des articles sur les mesures de sécurité de Metrolinx portant sur la pandémie, vous pouvez trouver ceux-là ainsi que d’autres articles sur Info Metrolinx. Pour consulter des articles sur la COVID‑19, vous pouvez utiliser ce lien.)

Cet article de d’Info Metrolinx contiendra- en un seul endroit – les informations les plus récentes pour les clients et les communautés, alors que l’agence de transport continue à répondre à la pandémie COVID-19 en cours. N’hésitez pas à consulter régulièrement les dernières mises à jour de GO Transit, UP Express et Metrolinx concernant COVID-19.

______________________________________________________________________________________

 

28 Mai 2021 -Les taux de vaccination augmentent : à ce jour, plus de 8,5 millions de doses ont été administrées en Ontario. Et le nombre des cas est en train de diminué en Ontario et chez Metrolinx.

Depuis le 13 mai, sept employés de Metrolinx, travaillant à divers endroits dans la RGTH, dont certains depuis leur domicile, ont été testés positifs à la COVID-19. Aucun d’entre eux ne semble avoir contracté le virus à la suite d’un épisode de transmission sur leur lieu de travail.

Sur plus de 4 500 personnes travaillant pour Metrolinx, le nombre total de nos collègues testés positifs au virus est maintenant de 160, soit environ trois pour cent de nos effectifs. Parmi le total d’employés qui ont été testés positifs à la COVID-19 depuis mars 2020, plus de 90 % de nos collaborateurs ont contracté le virus en dehors de leur lieu de travail.

Avec l’élargissement de l’éligibilité au vaccin, de nombreux employés de Metrolinx, dont les membres de l’équipe de la haute direction, ont retroussé leurs manches. Certains ont même eu leur deuxième dose. L’équipe de commandement en matière d’incidents espère également accueillir, avec les organismes de la santé, une clinique de vaccination sur place pour administrer la première dose du vaccin à nos collaborateurs et leur famille, ainsi que pour nos entrepreneurs. Tenez-vous informé dans les prochains jours pour en savoir plus.

« En conjonction avec toutes les douzaines d’actions de sécurité déjà mises en place, la vaccination joue un rôle clé sur le chemin de la reprise, » a déclaré Martin Gallagher, chef de la sécurité chez Metrolinx.

Il a ajouté qu’il est également « essentiel de créer un climat de confiance avec nos clients alors qu’ils reviennent progressivement à bord des transports en commun ».

Gallagher a expliqué que les contrôles, mis en place en raison de la pandémie au cours de l’année écoulée, ont aidé à protéger nos employés et nos usagers. Cependant, l’objectif principal du programme de vaccination est d’immuniser la plus grande partie de la population pour arrêter la propagation de la COVID-19.  

Afin de soutenir les employés et d’encourager la vaccination, Metrolinx a mis en œuvre une campagne interne de sensibilisation, présentement en cours, pour informer ses équipes. Celle-ci comprend notamment le récit des histoires personnelles de certains de nos gestionnaires et collègues qui expliquent pourquoi ils ont choisi de recevoir le vaccin. De plus, l’agence apporte également un soutien au personnel en leur accordant trois heures chômées et rémunérées pour se faire vacciner.  

 

______________________________________________________________________________________

(Mise à jour du rédacteur le 6 oct. 2021 — Nous n’utilisons plus cet article pour tenir nos clients et communautés au courant des mesures d’intervention face à la COVID‑19. Bien que nous publiions constamment des articles sur les mesures de sécurité de Metrolinx portant sur la pandémie, vous pouvez trouver ceux-là ainsi que d’autres articles sur Info Metrolinx. Pour consulter des articles sur la COVID‑19, vous pouvez utiliser ce lien.)

14 Juin – Cela comprenait un peu de tout.

Même la bénédiction d’un groupe de moines itinérants. Avec des trains GO s’arrêtant toutes les minutes en arrière-plan, l’emplacement était parfait pour que Metrolinx accueille sa première clinique de vaccination contre la COVID-19 cette semaine. À la gare GO de Guildwood, à Scarborough, près de 200 vaccins ont été administrés  à des employés des transports en commun, des entrepreneurs, des clients et des membres du grand public, y compris un groupe de moines bouddhistes et des visiteurs de l’Île-du-Prince-Édouard au cours de la dernière année qui ont contribué aux efforts de rétablissement.

La clinique de vaccination organisée en collaboration avec le ministère de la Santé de l’Ontario et la Croix-Rouge canadienne – qui se sont engagés à ouvrir une autre clinique à l’avenir pour administrer la deuxième dose – a donné aux membres du personnel de Metrolinx une lueur d’espoir dont ils avaient grandement besoin pour que de meilleurs jours s’annoncent.

Phil Verster with GO staff member

Malgré les températures étouffantes et la pluie, il y avait une ambiance festive à la clinique avec de la musique et même une apparition de la mascotte de GO Transit, l’ours GO – qui est sorti de son hibernation durant la pandémique pour faire la fête et a encouragé chaque personne qui a reçu une injection.

Il y avait même un camion de glaces.

Divers membres du personnel de première ligne et du bureau de Metrolinx se sont portés volontaires pour aider sur place à gérer la file d’attente, à distribuer de l’eau et à surveiller les gens après la vaccination.

J’ai fait du bénévolat dans d’autres cliniques de vaccination de la ville – c’est un moyen facile de donner en retour à nos incroyables travailleurs de la santé et de me sentir bien. Cela m’a également aidé à rester occupée les week-ends pendant le confinement et surtout, cela me donne de l’espoir de voir toutes ces personnes qui sont prêtes à faire la queue pour se protéger et assurer la sécurité de leurs proches.

Curieuse de nature, je demande toujours aux gens qui veulent bien me parler  comment ils se sentent après avoir été vaccinés – notez-le, de nombreux moines bouddhistes font apparemment vœu de silence – ou pourquoi ils aiment faire du bénévolat dans les cliniques. J’ai alors posé la question à quelques personnes à la clinique.

Ils avaient tous leurs raisons personnelles, comme le désir d’un retour à la normale où ils pourraient embrasser   leur grand-mère ou boire des bières avec des amis en toute  sécurité. J’ai entendu des histoires très tristes sur la perte d’êtres chers à cause de ce virus, un thème tragiquement constant dans chaque clinique.

At clinic

Un employé qui travaille chez nous depuis 20 ans m’a dit qu’il voulait travailler à la clinique cette semaine, après que nous ayons tous ressenti le coup de la perte tragique de 215 enfants autochtones en Colombie-Britannique et d’une famille musulmane qui se promenait à London, en Ontario.

Il avait besoin de se sentir un peu moins impuissant.  

Une jeune collègue de la gare qui a une forte personnalité m’a surpris lorsqu’elle m’a dit qu’elle voulait travailler à la clinique parce qu’elle a contracté la COVID-19 et qu’elle a vraiment apprécié de recevoir un appel du PDG de Metrolinx, Phil Verster, qui souhaitait vérifier comment elle se sentait. 

Bien qu’elle se sente bien maintenant, contracter le virus n’était pas un pique-nique, dit-elle.

« Recevoir un appel du chef de la direction m’a fait sentir que nous devons être solidaires », a-t-elle expliqué.

Verster est venu à la clinique pour discuter avec les membres du personnel, ainsi qu’avec les médias qui couvraient l’événement.

Les journalistes lui ont demandé pourquoi l’ouverture d’une clinique de vaccination était important pour Metrolinx.

« La vaccination – tant pour nos clients que pour les membres du personnel – est l’un des moyens les plus importants pour assurer la sécurité de tous et est essentielle pour que les gens se déplacent à nouveau », a déclaré M. Verster.

Compte tenu de la chute du nombre de passagers du transport en commun pendant la pandémie, les journalistes lui ont demandé « s’il était convaincu que les passagers reviendraient? »

« Au fur et à mesure que les taux de vaccination augmentent et que de plus en plus de personnes deviennent entièrement protégées, a expliqué M. Verster, « je crois que les clients auront confiance en notre engagement envers leur sécurité et leur retour au transport en commun. »

Verster a ajouté que la pandémie a sans aucun doute changé la façon et le moment où les gens se déplacent et l’avenir est difficile à prévoir.

« Cependant, il y a un certain nombre de choses que nous savons avec certitude : le transport en commun sera toujours un élément essentiel de la vie urbaine et, compte tenu de la croissance démographique prévue au cours des 30 prochaines années, nous savons que nous avons besoin de plus de transport en commun », a-t-il fait remarquer.

« Au cours des prochaines années, nous devons continuer de gagner la confiance de nos clients afin qu’ils reprennent le train et le bus », a déclaré M. Verster.

Metrolinx a sondé des clients et a découvert que ces derniers veulent voir un engagement envers leur sécurité, comme le nettoyage fréquent et visible des véhicules et des gares, les masques obligatoires, une bonne ventilation, les nettoyeurs UV dans les gares et ces nouveaux séparateurs entre les sièges.

En plus des dizaines de mesures de sécurité déjà en place, la vaccination est un élément clé du rétablissement et de la protection des membres du personnel et des clients, a rappelé M. Verster aux journalistes.

Les vaccins ainsi que notre diligence aux mesures de sécurité pendant tous ces mois fonctionnent. À mesure que les taux de vaccination augmentent, les cas positifs diminuent partout dans la province et à Metrolinx.

Au cours des 15 derniers mois, le nombre total de membres du personnel de Metrolinx dépistés positifs au virus est maintenant de 162 sur plus de 4 500 employés, dont deux nouvelles infections au cours des deux dernières semaines.

Un autre sondage a révélé que près de 80 % des employés de Metrolinx sont vaccinés ou ont l’intention de se faire vacciner, ce qui est très semblable aux résultats de la population générale.

Nous aimerions augmenter ce taux, et une campagne de sensibilisation interne est en cours. Le personnel bénéficie également de trois heures de congé payé pour s’assurer qu’il n’y a pas d’obstacles à la vaccination.  

La désinformation peut également constituer un obstacle. Nous avons donc prévu une séance virtuelle de questions-réponses sur la vaccination pour notre personnel avec le Dr Vinita Dubey, médecin-hygiéniste adjointe au Bureau de santé publique de Toronto (BSP). L’événement est prévu dans les prochains jours pour aider à informer le personnel qui pourrait avoir des doutes ou des questions persistantes.

Dubey est un visage familier de longue date qui est active depuis l’époque où j’ai travaillé en tant qu’adjointe au Bureau de santé publique de Toronto tout au long de l’épidémie de la grippe H1N1. Elle est douée pour distiller des informations médicales complexes dans un langage simple et m’a beaucoup appris sur la communication pendant les urgences de santé publique.

La communication avec vous, nos lecteurs, de manière transparente depuis le début de la pandémie, demeure notre engagement envers vous et se poursuivra jusqu’à ce que la COVID-19 ne constitue plus une menace pour la sécurité publique. 

Entre-temps, vous connaissez les règles : continuez de porter votre masque dans les transports en commun même si vous êtes complètement vacciné jusqu’à ce que nous recevions de nouvelles directives de la santé publique – nous vous tiendrons au courant – restez à la maison si vous êtes malade, lavez-vous les mains et veuillez envisager de protéger les personnes que vous aimez en vous faisant vacciner.  

Article par Anne Marie Aikins, gestionnaire principale, Relations avec les médias.

______________________________________________________________________________________

7 Mai 2021 – Les employés des services de transport qui ne peuvent pas travailler depuis leur domicile, notamment le personnel du transport en commun dans les gares et stations GO et UP, les équipes qui opèrent et entretiennent les autobus et les trains, et tous les travailleurs essentiels qui participent à la construction et à la maintenance du réseau de transport, seront éligibles pour recevoir le vaccin à partir du 10 mai, avec les autres travailleurs de première ligne, tel que prévu dans la phase 2 du plan de vaccination de la province.

« En conjonction avec toutes les douzaines d’actions de sécurité déjà mises en place, la vaccination a un rôle clé dans notre rétablissement » a déclaré Martin Gallagher, chef de la sécurité chez Metrolinx.

« Metrolinx soutient et encourage tous ses employés à recevoir le vaccin dès qu’ils sont éligibles pour leur propre protection contre la COVID-19 et celle de leurs proches. »

Gallagher a ajouté : « Il est également essentiel de créer un climat de confiance avec nos clients alors qu’ils reviennent à bord des transports en commun. »

Tandis que les contrôles, mis en place en raison de la pandémie l’an passé, ont aidé à protéger nos employés et nos usagers, l’objectif principal du programme de vaccination est d’immuniser la majorité de la population pour arrêter la propagation de la COVID-19, explique Gallagher, qui a supervisé le travail de l’équipe de commandement en matière d’incident mise sur pied pour la pandémie depuis le mois de janvier 2020.  

« Le plus vite la majorité des Ontariens, y compris nos collaborateurs, seront vaccinés, le plus tôt nous pourrons reprendre le cours de nos vies normales, et les transports en commun, » dit-il.

Le fait que la plupart des membres de nos équipes, qui sont éligibles au vaccin, ont sauté sur leur chance de pouvoir retrousser leurs manches, est un signe encourageant, continue Gallagher. Les employés partagent aussi leur expérience de vaccination avec leurs collègues pour les encourager.

La direction continuera d’apporter du soutien et de fournir des formations, ainsi que d’assurer un suivi du nombre d’employés qui vont profiter de l’élargissement de l’éligibilité. Le personnel pourra également bénéficier de trois heures chômées et rémunérées pour se faire vacciner.

______________________________________________________________________________________

Le premier avril – Cette semaine, sept employés de Metrolinx, et plusieurs entrepreneurs à travers la région, travaillant dans les opérations ou depuis leur domicile, ont été testés positifs à la COVID-19. Aucun de nos collaborateurs n’ont eu de contacts directs avec nos clients et tous semblent avoir contracté le virus en dehors de leur lieu de travail.

Depuis le mois de mars 2020, lorsque le premier cas présumé a été rapporté, jusqu’à aujourd’hui, le nombre total d’employés testés positifs au virus chez Metrolinx est de 92. Sur plus de 4 300 personnes travaillant pour l’agence, ceci demeure un petit pourcentage de nos effectifs et aucune éclosion de cas n’a eu lieu dans nos trains et nos autobus.

Le nombre de cas augmentant à travers la province, Metrolinx a pris des mesures supplémentaires pour renforcer la protection de nos équipes et de nos clients, jusqu’à ce que le vaccin soit disponible pour une plus grande partie de la population.

Ces mesures de renforcement comprennent :

  1. La prolongation du travail à domicile : la moitié des effectifs de Metrolinx travaillent et continueront de travailler exclusivement depuis leur domicile dans toute la mesure du possible. La situation sera réévaluée au mois de juin.
  2. La distribution de masques de qualité médicale aux employés : les masques fournis à nos collaborateurs sont maintenant de qualité médicale. Ce changement a été mis en place afin de protéger davantage nos équipes contre les variants préoccupants.
  3. Un contrôle actif de l’état de santé de nos employés : avant d’entrer sur leur lieu de travail, tous nos collaborateurs et tous les entrepreneurs doivent remplir une liste de contrôle relative à leur état de santé. Les tests de dépistage rapide sont en cours de déploiement sur un plus grand nombre de sites. Si des membres de nos équipes, ou toute personne de leur ménage, présentent des symptômes du virus, ils doivent rester à leur domicile.
  4. Des actions de sécurité renforcées : des audits de sécurité relatifs à la COVID-19 sont menés sur nos lieux de travail, des formations supplémentaires sont données à notre personnel, nos communications sur nos sites Web se sont intensifiées, et une assistance accrue pour la santé mentale et le bien-être est offerte sous diverses formes à nos équipes.
  5. Un soutien au vaccin : nos employés sont tenus informés des évolutions et des mises à jour leur sont fournies au fur et à mesure que les campagnes de vaccination sont déployées et élargies.

______________________________________________________________________________________

29 mars 2021 – Au cours des deux dernières semaines, trois employés de Metrolinx ont été testés positifs à la COVID-19. Sur plus de 4 300 personnes travaillant pour Metrolinx, le nombre total d’employés ayant contracté le virus est maintenant de 85, ce qui demeure un petit pourcentage de nos effectifs. Aucune éclosion de cas n’a eu lieu dans nos trains et nos autobus.

Au cours de cette longue année de pandémie qui vient de s’écouler, nos usagers ont suivi les recommandations des autorités de la santé publique et sont restés chez eux autant que possible. Maintenant que les restrictions commencent à être levées, nos passagers reviennent graduellement à bord de GO Transit et UP Express. Pour leur retour, Metrolinx a élaboré un plan complet appelé Préparons-nous à rouler.

Certains de nos clients sont maintenant en train de recevoir le vaccin et quelques-uns de nos collaborateurs sont également admissibles. Toutefois, il est important de comprendre que le port du masque ou d’un couvre-visage est toujours obligatoire à bord de GO Transit et UP Express, et ceci même si les passagers ont déjà été vaccinés.

Les autorités de la santé publique ont clairement expliqué que, tant que la vaccination ne sera pas disponible à une plus grande échelle, il est essentiel de continuer à suivre les mesures de sécurité, comme le port du masque, la distanciation physique et le lavage des mains. Et ceci s’applique également lors des déplacements à bord des transports en commun.

______________________________________________________________________________________

5 mars 2021 –Depuis le début de la pandémie, il y a près d’un an, en mars 2020, Metrolinx a tenu ses clients et les communautés informés des efforts déployés pour limiter la propagation du virus et du nombre de membres du personnel ayant obtenu un résultat positif au test COVID-19, y compris les efforts déployés pour aider les responsables de la santé publique à retrouver les contacts

Corps de texte – Après trois semaines sans nouveaux cas parmi le personnel, Metrolinx a eu deux employés supplémentaires qui ont été testés positifs. Ni le personnel ni les clients n’ont été exposés, car l’un travaillait à domicile, et l’autre était en congé.

Le nombre total de membres du personnel de Metrolinx dont le test a été positif s’élève désormais à 79 sur plus de 4 300 employés – et reste inférieur à 2 % de l’effectif. Environ la moitié des employés dont le test COVID-19 s’est révélé positif travaillaient à domicile.

Les protocoles de sécurité de Metrolinx tels que le port obligatoire de masques, la mise en place d’EPI supplémentaires pour le personnel (nous avons distribué plus de 70 000 masques à ce jour), les contrôles de santé des employés avant leur entrée sur le lieu de travail, l’amélioration de la ventilation et de la désinfection, ainsi que des milliers de barrières en plexiglas entre les sièges des trains et des autobus ont contribué à limiter la propagation du virus.

______________________________________________________________________________________                                    26 février 2021  – Pour la deuxième semaine consécutive, Metrolinx ne rapporte aucun nouveau cas de COVID-19 parmi ses collaborateurs.

Sur plus de 4 300 personnes travaillant pour Metrolinx, le nombre total d’employés testés positifs au virus est toujours de 77, soit moins de deux pour cent de nos effectifs.

Depuis le mois de mars 2020, 1 175 membres de nos équipes ont dû s’isoler chez eux et 18 collaborateurs sont présentement en train d’effectuer une période d’auto-isolement. Cette mesure nous a permis de limiter le nombre de cas de COVID au sein de notre organisation. Environ la moitié des employés de Metrolinx qui ont été testés positifs au virus travaillaient depuis leur domicile. Sur les 77 personnes positives à la COVID-19, 74 ont contracté le virus en dehors de leur lieu de travail. Un de nos employés est décédé plutôt cette année à la suite de complications liées au virus.

Llewellyn_MX_Faces_of_COVID_055

La semaine dernière, les services de la santé publique de la région de York ont informé Metrolinx que l’un de nos passagers, qui s’était déplacé à bord de plusieurs trains GO sur la ligne de Barrie le 9 et le 10 février, avait été testé positif à l’un des « variants préoccupants » du virus. Elles ont recommandé à toutes personnes qui auraient pu se trouver à bord des mêmes trajets que ce passager de s’auto-surveiller jusqu’au 24 février et de subir un test. À ce jour, aucun autre cas n’a été identifié.

_______________________________________________________________________________________                                 18 février 2021  –Cette semaine, Metrolinx ne rapporte aucun nouveau cas de COVID-19 parmi ses collaborateurs. Sur plus de 4 300 personnes travaillant pour Metrolinx, le nombre total d’employés testés positifs au virus est toujours de 77, soit moins de deux pour cent de nos effectifs.

Toutefois, aujourd’hui (le 18 février 2021), les services de la York Region Public Health (YRPH) ont avisé Metrolinx qu’un de nos passagers avait été testé positif à la COVID-19. Cet usager s’est déplacé à bord des trains GO sur la ligne de Barrie les 9 et 10 février, pendant qu’il était contagieux.

Les autorités de la santé publique ont ensuite identifié à travers des examens en laboratoire que ce passager avait été contaminé par l’un des « variants préoccupants ». Metrolinx a estimé qu’il était important de tenir ses clients et le grand public informé.

Les autorités de la YRPH ont recommandé à toutes les personnes qui se sont déplacées sur les trajets en question de s’auto-surveiller jusqu’au 24 février et de guetter l’apparition de tout symptôme. Les usagers concernés n’ont cependant pas besoin de s’auto-isoler.

Les services de la santé publique suggèrent à tous les passagers de ces trains de subir un test, même s’ils ne présentent pas de symptômes.

Ce client s’est déplacé sur la ligne de Barrie le mardi 9 février et le mercredi 10 février. Vous trouverez tous les détails relatifs à ces trajets ci-dessous. Au moment de ces déplacements, cette personne était asymptomatique et portait un masque. Elle a commencé à développer des symptômes de la COVID-19 le 11 février et s’est isolée avec les membres de son foyer à partir de ce moment-là. Puis, elle a été testée positive.

Elle s’est déplacée à bord des trains GO sur les trajets suivants :

  • Mardi 9 février 2021
    • le train de 7 h 33 en direction du sud au départ de la gare de Rutherford avec une arrivée à la gare Union aux environs de 8 h (157 personnes étaient à bord de ce train)
    • le train de 17 h 05 en direction du nord au départ de la gare Union avec une arrivée à la gare de Rutherford aux environs de 17 h 40 (150 personnes à bord de ce train)
  • Mercredi 10 février 2021
    • le train de 7 h 33 en direction du sud au départ de la gare de Rutherford avec une arrivée à la gare Union aux environs de 8 h (108 personnes à bord de ce train)
    • le train de 17 h 05 en direction du nord au départ de la gare Union avec une arrivée à la gare de Rutherford aux environs de 17 h 40 (100 personnes à bord de ce train)

Les services de la YRPH recommandent à toutes personnes à bord de l’un des trains sur ces trajets de suivre les indications suivantes:

  • Se faire tester pour la COVID-19 à l’un des centres de dépistage de la COVID-19 dès que possible, même en l’absence de symptôme; en cas de symptômes, quelle que soit leur sévérité, s’auto-isoler immédiatement et demander un rendez-vous pour une évaluation et un test à l’un des centres de dépistage de la COVID-19;
  • Surveiller son état de santé et l’apparition de nouveaux symptômes liés à la COVID-19, ou de signes d’aggravation, jusqu’au jeudi 24 février 2021 (soit 14 jours après la dernière exposition possible);
  • Si vous éprouvez actuellement des symptômes, même s’ils semblent très légers, isolez-vous et demandez à prendre rendez-vous pour une évaluation et un test au centre de dépistage de la COVID-19 de York ou au centre le plus proche de chez vous.

_______________________________________________________________________                                                                  Le 12 février 2021 : au cours de la semaine passée, deux employés de Metrolinx ont été testés positifs à la COVID-19. L’un d’entre eux travaille uniquement depuis son domicile et le deuxième est un chauffeur d’autobus du garage d’Oshawa.

À chaque fois que l’un de nos employés ou un entrepreneur est testé positif, l’équipe de sécurité de Metrolinx travaille en collaboration avec les services locaux de la santé publique pour rechercher les contacts de cette personne et déterminer si d’autres membres de notre organisation doivent effectuer un test ou s’auto-isoler.  Metrolinx met également en œuvre les procédures spécifiques de nettoyage nécessaires et s’assure de communiquer toutes les informations disponibles à ses équipes. Et, dans l’éventualité où des clients auraient été en contact avec des cas positifs, ils en sont aussi informés.

Llewellyn_MX_Faces_of_COVID_056

Sur plus de 4 300 personnes travaillant pour Metrolinx, dont la moitié d’entre elles depuis leur domicile, 77 ont maintenant été testées positives à la COVID-19, soit moins de 2 pour cent de notre effectif. Depuis le mois de mars 2020, il y a eu trois cas de transmissions sur les lieux de travail de Metrolinx et une éclosion déclarée (c’est-à-dire deux personnes testées positives au même emplacement au cours d’une période de deux semaines) qui est maintenant terminée.

______________________________________________________________________________________

5 février 2021 – Au cours de la semaine passée, trois employés de Metrolinx ont été testés positifs à la COVID-19, notamment des chauffeurs d’autobus et des membres des services de l’entretien.

Sur plus de 4 300 personnes travaillant pour Metrolinx, dont la moitié d’entre elles depuis leur domicile, 75 ont maintenant été testées positives à la COVID-19, soit environ 1,6 pour cent de notre effectif. Depuis le mois de mars 2020, il y a eu trois cas de transmissions sur les lieux de travail de Metrolinx.

_________________________________________________________________________________________________                           29 janvier 2021 – Au cours de la semaine passée, cinq employés de Metrolinx ont été testés positifs à la COVID-19. De plus, un des membres de notre organisation est décédé. Il est le premier employé à succomber à des complications liées à ce virus.  Le chef de la direction de Metrolinx, Phil Verster, a présenté personnellement ses condoléances au nom de toute la famille de Metrolinx.

Verster a déclaré : « Nous envoyons à la famille et aux amis de notre collègue nos plus sincères condoléances et nos pensées pendant cette période difficile. »

Il travaillait depuis 11 ans pour les services des gares et stations de GO Transit. La famille de ce membre apprécié de notre organisation tient à rester dans l’anonymat pour faire le deuil de ce père et mari aimé dans l’intimité. Son dernier jour de travail était le 8 janvier de cette année. Il ne semble pas qu’il ait contracté la COVID-19 sur son lieu de travail.

Sur plus de 4 300 personnes travaillant pour Metrolinx, dont la moitié d’entre elles depuis leur domicile, 72 ont maintenant été testées positives à la COVID-19, soit environ 1,6 pour cent de notre effectif. Depuis le mois de mars 2020, il y a eu deux cas de transmissions sur les lieux de travail de Metrolinx.

Nos protocoles de sécurité ont contribué, conjointement, à limiter la propagation du virus, tels que les masques, les EPI, le suivi des règles de distanciation physique, les contrôles de l’état de santé de nos employés, les améliorations apportées aux systèmes de ventilation et aux procédures de nettoyage, ainsi que les barrières installées dans les trains, les autobus, les gares et les stations.

Le 14 janvier, le gouvernement de l’Ontario a publié un décret ordonnant à tous les résidents de rester à domicile dans un effort pour limiter la propagation de la COVID-19. Ce décret ordonne essentiellement à tout le monde de rester à la maison. Les personnes peuvent uniquement se déplacer pour aller au travail, à l’épicerie, à la pharmacie, à des rendez-vous médicaux ou pour faire de l’exercice. Si les passagers doivent utiliser les services de GO ou d’UP pour des raisons essentielles, ils n’auront pas besoin de présenter de documents spécifiques lors de leurs déplacements.

_________________________________________________________________________________________________________

15 janvier 2021 – Au cours de la semaine passée, six employés de Metrolinx ont été testés positifs à la COVID-19. Ils sont en train de se rétablir à la maison.  Sur plus de 4 300 personnes travaillant pour Metrolinx, dont la moitié d’entre elles depuis leur domicile, 67 ont maintenant été testées positives à la COVID-19, soit environ 1,5 % de notre effectif.

Nos protocoles de sécurité ont contribué à limiter la propagation du virus, tels que les masques et le suivi des règles de distanciation physique, ainsi que les améliorations apportées aux systèmes de ventilation et aux procédures de nettoyage, mises en place quand la pandémie a commencé.

Parmi les cas les plus récents, des employés des services des autobus, des finances et de l’entretien de la flotte ferroviaire ont été testés positifs. Deux chauffeurs d’autobus qui travaillent au garage d’Oshawa ont également été testés positifs au cours de la semaine passée. Ces cas ont été reportés aux services de la santé de la région de Durham (Durham Region Health Department (DRHD)).

GO Bus Wrapped_Shot

Le DRHD a déclaré qu’il y avait une éclosion sur le lieu de travail au garage d’Oshawa. Metrolinx travaille donc en étroite collaboration avec les autorités de la santé publique pour réduire les risques potentiels de propagation. Une éclosion sur le lieu de travail est définie par la présence de deux cas de COVID-19, ou plus, confirmés par des tests en laboratoire, avec un lien épidémiologique sur le lieu de travail (tel que la même zone de travail, le même quart) dans le cadre d’une période de 14 jours. C’est la première éclosion et la première infection d’employé à employé, qui impliquent des personnes travaillant pour Metrolinx.

Au vu de l’augmentation alarmante du taux d’infection dans la province, le gouvernement de l’Ontario a publié un décret ordonnant à tous les résidents de rester à domicile, en vigueur depuis le 14 janvier, dans un effort pour freiner davantage la propagation de la COVID-19.

Ce décret ordonne essentiellement à tout le monde de rester à la maison. Les personnes peuvent uniquement se déplacer pour aller au travail, à l’épicerie, à la pharmacie, à des rendez-vous médicaux ou pour faire de l’exercice. Si les passagers doivent utiliser les services de GO ou d’UP pour des raisons essentielles, ils n’auront pas besoin de présenter de documents spécifiques lors de leurs déplacements. Nous rappelons à tous les usagers de porter un masque.

Dans l’effectif de Metrolinx, plus de 2000 personnes peuvent travailler de la maison et elles poursuivront leurs activités ainsi. Les consultations publiques seront encore organisées de façon virtuelle. Autrement, les employés de première ligne continueront d’offrir les services vitaux qui nous permettent à tous de nous déplacer pour des raisons essentielles.

__________________________________________________________________________________________________________________15 janvier 2021 – Au cours de la semaine passée, six employés de Metrolinx ont été testés positifs à la COVID-19. Ils sont en train de se rétablir à la maison. Ils ne travaillent pas dans les mêmes endroits et n’ont aucun lien entre eux, de quelque façon que ce soit.  Aucun employé de Metrolinx n’a contracté le virus pendant leur travail.

Sur un effectif d’environ 4300 personnes travaillant pour Metrolinx, 61 ont été testées positives à la COVID-19 jusqu’à présent. À ce jour, aucune éclosion ne s’est produite sur les lieux de travail de Metrolinx. Nos protocoles de sécurité, tels que les masques et le suivi des règles de distanciation physique, ont contribué à limiter et à devancer la propagation du virus.

Au vu de l’augmentation alarmante du taux d’infection dans la province, le gouvernement de l’Ontario a publié un décret ordonnant à tous les résidents de rester à domicile dans un effort pour freiner davantage la propagation de la COVID-19. L’objectif est d’éviter aux travailleurs et au système des services de la santé d’être submergé. Ce décret est entré en vigueur le 14 janvier.

Il ordonne essentiellement à tout le monde de rester à la maison. Les personnes peuvent uniquement se déplacer pour aller au travail, à l’épicerie, à la pharmacie, à des rendez-vous médicaux ou pour faire de l’exercice. Si les passagers doivent utiliser les services de GO ou d’UP pour des raisons essentielles, ils n’auront pas besoin de présenter de document spécifique lors de leurs déplacements. Nous rappelons à tous les usagers de porter un masque.

Aucun des changements annoncés n’implique des modifications des protocoles suivis par le personnel des opérations de Metrolinx ni de ceux pour les personnes qui travaillent dans les projets de construction des transports en commun. En effet, ces activités sont toujours considérées comme des services essentiels. Les employés qui travaillent en première ligne continueront d’assurer les services de GO Transit, d’UP Express et de PRESTO. Et, les services des relations clients et des relations communautaires sont toujours là pour les usagers et les résidents. Tous les employés restent vigilants et suivent les précautions et les mesures de sécurité qui ont été établies.

__________________________________________________________________________________________________________________8 janvier 2021 – Au cours de la première semaine de janvier, six autres employés de Metrolinx ont été testés positifs à la COVID-19 et se rétablissent à domicile. Aucun des cas ne se trouve au même endroit ni n’est lié de quelque manière que ce soit.

Trois des membres du personnel concernés travaillaient à domicile; les autres étaient du personnel administratif ou travaillaient en première ligne, y compris notre premier responsable de la sécurité du transport en commun. Metrolinx a aidé les agences de santé publique à rechercher les contacts afin de s’assurer que tout personnel à risque s’isole. Une partie de notre processus consiste à nous assurer que tous les clients ou agences partenaires, qui peuvent être à risque, sont également informés.  Ce processus a contribué de manière significative à limiter la propagation du virus.

Sur plus de 4 300 employés de Metrolinx, 55 ont reçu un résultat de test positif à la COVID-19. À ce jour, il n’y a pas eu d’éclosion impliquant des employés de Metrolinx sur les systèmes de l’agence de transport en commun, car les protocoles de sécurité comme les masques et l’éloignement physique ont contribué à limiter — et à garder une longueur d’avance — sur la propagation du virus.

Cette semaine, cependant, Crosslinx — le constructeur du projet de métro léger d’Eglinton Crosstown — a signalé des éclosions de COVID-19 sur huit de ses sites au sein de son personnel de construction et de ses sous-traitants. Grâce à la recherche des contacts, il a été déterminé qu’aucun membre du personnel de Metrolinx n’a été potentiellement exposé.

Les travaux relatifs aux transports en commun ont été considérés comme un service essentiel. Crosslinx et tous les entrepreneurs et constructeurs se sont vus confier la responsabilité essentielle d’assurer la sécurité des sites, notamment en veillant à ce que des protections appropriées soient mises en place pour leurs employés afin de minimiser la transmission de COVID-19.

La sécurité est essentielle dans tout ce que fait Metrolinx, car l’agence de transport surveille étroitement la situation sur tous les chantiers de construction pour s’assurer que les constructeurs respectent leurs obligations de fournir des environnements sûrs.

Compte tenu de l’augmentation rapide du nombre de cas en Ontario et de l’arrêt des activités dans toute la province, Metrolinx continuera d’exploiter le service essentiel GO Transit et UP Express, mais demande à ses clients de limiter leurs déplacements à les voyages essentiels uniquement — au travail ou aux rendez-vous médicaux, ou pour obtenir de la nourriture et des ordonnances.

Même si le déploiement du vaccin est maintenant en cours, il est d’une importance capitale pour rester fidèle aux principes de base de la santé publique :

  • Restez chez vous autant que possible
  • Rester à la maison en cas de maladie ou d’exposition potentielle au COVID-19
  • Portez un masque et veillez à ce que le nez et la bouche soient couverts en permanence (consultez le site Metrolinx Distributeurs de PPE et les masques de marque)
  • Lavez-vous les mains régulièrement et utilisez du désinfectant pour les mains
  • Téléchargez le Application d’alerte COVID. Bonne nouvelle : l’application fonctionne désormais pour les anciens téléphones.

__________________________________________________________________________________________________________________

14 décembre 2020 – Au cours de la semaine dernière, cinq employés supplémentaires de Metrolinx et un employé contractuel de Bombardier ont obtenu un résultat de dépistage positif pour la COVID-19.

Dans quatre des cas, les membres du personnel concernés travaillaient soit à domicile ou ne travaillaient plus depuis fin novembre; par conséquent aucun autre membre du personnel ou client n’a été potentiellement exposé.

Le cinquième cas est un chauffeur d’autobus qui a travaillé pour la dernière fois le 3 décembre. Metrolinx a confirmé que le chauffeur d’autobus portait un masque en tout temps pendant son service, suivait les directives pour prévenir la propagation du virus et n’interagissait avec les clients que derrière une barrière en plexiglas. Il a été décidé lors d’une consultation avec la santé publique que, dans ce cas, le risque de propagation et le risque pour la santé d’autrui étaient extrêmement faibles.

Dans le cas de l’employé de Bombardier, il n’était pas en contact direct avec la clientèle, portait un masque en tout temps et suivait également les directives recommandées en matière de santé et de sécurité.

Aucun des cas positifs de COVID les plus récents impliquant nos employés ne sont liés. De plus, compte tenu des circonstances de chaque cas, nous sommes convaincus que chaque employé a contracté le virus en dehors de son lieu de travail.

Sur plus de 4 300 employés de Metrolinx, 41 ont obtenu un résultat de dépistage positif pour la COVID-19. À ce jour, il n’y a pas eu d’éclosion de la COVID-19 au sein de notre réseau grâce à nos protocoles de sécurité qui ont aidé à limiter – et à garder une longueur d’avance – sur la propagation du virus.

__________________________________________________________________________________________________________________

27 novembre 2020 – Au cours de la dernière semaine, quatre employés de Metrolinx ont obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 : deux d’entre eux travaillent exclusivement à la maison; un autre est un conducteur d’autobus qui ne travaille pas depuis le 9 novembre ; et l’autre est un membre du personnel de la gare Union dont le dernier jour de travail était le 2 novembre.

Aucun des cas les plus récents n’est lié de quelque manière que ce soit, et ils n’ont pas contracté le virus sur le lieu de travail. Sur plus de 4 300 employés de Metrolinx, 31 ont obtenu un résultat positif à la COVID-19. À ce jour, il n’y a eu aucune éclosion sur le réseau de transport en commun, car les protocoles de sécurité ont contribué à limiter et à devancer la propagation.

______________________________________________________________________________

16 novembre 2020 – Metrolinx a été informé que deux employés ont été testés positif à la COVID-19.

Tous deux sont exploitants d’autobus, l’un depuis Steeprock et l’autre depuis le garage de Streetsville, et tous deux étaient en service pour la dernière fois le 9 novembre. Ils portaient des masques et des boucliers pendant leur service et étaient assis derrière une barrière.

Llewellyn_Faces_of_COVID_006
Un mécanicien du garage d’autobus GO de Streetsville effectue des réparations sur un autobus à deux étages Alexander Dennis Enviro 500 Superlo. (Photo de Matt Llewellyn)

Le personnel n’avait aucun contact direct avec les clients, ce qui fait que le risque pour les autres membres du personnel et les clients est très faible.

Aucun des cas les plus récents n’est lié d’une quelconque manière. Metrolinx fait cette mise à jour avec beaucoup de prudence.

Sur plus de 4 300 employés de Metrolinx, 28 ont été testés positifs à la COVID-19. Jusqu’à présent, il n’y a pas eu d’épidémie dans le système car les protocoles de sécurité ont permis de limiter – et de prévenir- la propagation.

Assurer une bonne circulation de l’air  dans les trains et les autobus n’est qu’une des méthodes utilisées par Metrolinx pour limiter la propagation de la transmission. Metrolinx a investi dans des barrières de sécurité entre les clients et pour les chauffeurs d’autobus, a veillé à ce que du désinfectant pour les mains soit facilement accessible, a ajouté des autocollants de sécurité pour assurer la distanciation physique et a rendu obligatoire le port du masque pour tous les usagers du réseau de transport en commun.

_____________________________________________________________________________

13 novembre 2020 – Nous avons appris qu’un employé de Metrolinx qui travaille à domicile ainsi qu’un autre membre du personnel de l’entretien des autobus ont tous deux obtenu un résultat positif à l’égard de la COVID-19. Aucun des employés n’a eu de contact avec les clients. Nous informons le public par mesure de grande prudence.

Sur plus de 4 300 employés de Metrolinx, 26 ont obtenu un résultat positif à la COVID-19. À ce jour, il n’y a eu aucune éclosion dans notre système, car nos protocoles de sécurité ont contribué à limiter et à devancer la propagation.

Veillez à maintenir une bonne circulation de l’air dans les trains et les autobus n’est qu’une façon pour Metrolinx de limiter la propagation de la transmission. Metrolinx a investi dans les barrières de sécurité entre les clients et les conducteurs d’autobus, a veillé à ce que le désinfectant pour les mains soit facilement disponible, a ajouté des autocollants de sécurité pour assurer la distanciation physique et a rendu les couvre-visages obligatoires pour tous les utilisateurs de notre système.

Alors que les chiffres augmentent à un rythme alarmant, il est rappelé à chacun de prendre soin d’eux-mêmes et les uns des autres en s’engageant à suivre les principes de base de la santé publique :

  • Restez à la maison et hors du transport en commun si vous êtes malade ou si vous avez été exposé à la COVID-19.
  • Portez un couvre-visage et assurez-vous de couvrir votre nez et votre bouche (découvrez lesdistributeurs d’EPI de Metrolinx et les masques de marque)
  • Lavez-vous les mains régulièrement et utilisez un désinfectant pour les mains qui se trouve dans les autobus, les trains et les gares lorsque vous ne pouvez pas
  • Téléchargez l’appli Alerte COVID-19.

______________________________________________________________________________

9 novembre 2020  – Nous avons été informés qu’un chauffeur d’autobus a reçu un résultat positif au test de la COVID-19.

Le dernier jour de travail du chauffeur était le 4 novembre et il n’avait aucun contact avec les clients ce jour-là. Tout le personnel porte un équipement de protection individuelle au travail et les chauffeurs d’autobus s’essayent derrière une barrière de protection.

Les autobus sont tous équipés de désinfectant pour les mains et des barrières de protection sont installées entre les sièges.

Un autre membre du personnel de Willowbrook a également reçu un test positif.

Sur plus de 4 300 employés de Metrolinx, 24 ont reçu un résultat de test positif à la COVID-19. Il n’y a pas eu de contagion dans le système de transport. Les protocoles de sécurité ont contribué à limiter la propagation. Metrolinx a lancé une nouvelle campagne pour montrer aux clients l’engagement de l’agence de transport en commun en faveur de la sécurité.

______________________________________________________________________________4 novembre 2020  – Nous avons été informés qu’un chauffeur d’autobus Metrolinx a reçu un résultat de test positif à la COVID-19. Le dernier jour de travail du chauffeur était le 31 octobre et il n’avait aucun contact avec les clients, à l’exception d’un trajet entre les gares GO de Yorkdale et d’Oshawa, à 19 h 50. Tout le personnel porte des EPI au travail et les opérateurs d’autobus s’assoient derrière une barrière de protection; le risque pour les clients est donc faible.

Sur plus de 4 300 employés de Metrolinx, 22 ont reçu un résultat de test positif à la COVID-19. Tous semblent avoir contracté le virus en dehors de leur lieu de travail et non en prenant un transport ou en se rendant sur un lieu de travail. Les protocoles de sécurité de Metrolinx ont aidé à arrêter la propagation.

Comme le virus continue de circuler dans la communauté, tout le monde se voit rappeler les principes de base de Santé publique :

  • Restez chez vous et ne prenez pas les transports en commun si vous êtes malade ou si vous avez été potentiellement exposé au COVID-19
  • Portez un masque et assurez-vous de garder votre nez et votre bouche couverts (nous collectons des fonds pour Centraide en vendant nos propres masques de marque)
  • Lavez-vous les mains régulièrement et utilisez le désinfectant pour les mains que l’on trouve dans les autobus, les trains et les gares.
  • Téléchargez l’application Alertes COVID qui a été étendue à tous les téléphones Metrolinx.

Metrolinx a mis en œuvre plus de 40 mesures de sécurité pour aider à stopper la propagation du virus, car la sécurité ne s’arrête jamais.

______________________________________________________________________________

1er novembre 2020 – Nous avons été informés qu’un chauffeur d’autobus de Metrolinx affecté aux lignes de Brampton a reçu un test positif de COVID-19. Le dernier jour de travail du chauffeur était le 25 octobre. Tout le personnel porte des EPI au travail et les chauffeurs d’autobus s’assoient derrière une barrière de protection ; le risque pour les clients est donc faible. Nous communiquons avec tous les clients avec beaucoup de prudence et répondons en toute transparence à toutes les questions et préoccupations.

Sur plus de 4 300 employés de Metrolinx, 21 ont reçu un test positif à la COVID-19 et tous s’en sont remis ou sont en train de récupérer chez eux. Tous semblent avoir contracté le virus en dehors de leur lieu de travail et non en prenant un transport ou en se rendant sur un lieu de travail. Les protocoles de sécurité de Metrolinx ont aidé à arrêter la propagation.

Comme le virus continue de circuler dans la communauté, tout le monde se voit rappeler les principes de base de Santé publique :

  • Restez chez vous et ne prenez pas les transports en commun si vous êtes malade ou si vous avez été potentiellement exposé à la COVID-19
  • Portez un masque et assurez-vous de garder votre nez et votre bouche couverts (nous collectons des fonds pour Centraide en vendant nos propres masques de marque)
  • Lavez-vous les mains régulièrement et utilisez le désinfectant pour les mains que l’on trouve dans les autobus, les trains et les gares.
  • Téléchargez l’application Alertes COVID qui a été étendue à tous les téléphones Metrolinx.

Metrolinx a mis en œuvre plus de 40 mesures de sécurité pour aider à stopper la propagation du virus, car la sécurité ne s’arrête jamais.

______________________________________________________________________________

28 octobre 2020 : Metrolinx a été informé qu’un de ses employés a été testé positif à la COVID-19. Au cours des deux dernières semaines, l’employé est venu seulement une fois au bureau, très brièvement, le 21 octobre. Il semble avoir contracté le virus en dehors de son lieu de travail.

L’employé, qui n’a pas de contacts avec les clients des services de transports en commun, a suivi tous les protocoles de sécurité : il a passé un test de dépistage, il a porté un masque et a respecté la distanciation physique lorsqu’il était au bureau ou sur le terrain.

Sur un effectif d’environ 4300 personnes travaillant pour Metrolinx, 18 ont été testées positives à la COVID-19. Elles se sont toutes rétablies ou sont actuellement en cours de rétablissement à la maison. Tous les employés qui ont contracté le virus semblent avoir été infectés en dehors de leurs lieux de travail. Les mesures de sécurité sont donc aussi importantes au travail qu’en dehors du travail.

À titre de rappel, tous les clients et employés de Metrolinx sont tenus de porter un masque pour protéger leur entourage lorsqu’ils utilisent les transports GO, dans les gares et dans les stations d’autobus.   Cette mesure, ainsi que plus de 40 autres mesures de sécurité, ont permis d’empêcher des éclosions de COVID au sein de notre organisation et sur nos lieux de travail.

______________________________________________________________________________Le 23 octobre 2020 – Metrolinx a appris par des représentants de la santé publique qu’un client à bord d’un autobus GO du trajet 40 le 17 octobre, se déplaçant depuis l’aéroport Pearson vers la gare GO de Hamilton, a obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19. Nous lui souhaitons tous un prompt rétablissement.

Le client est monté à bord de l’autobus à deux étages (autobus no 8456, trajet no 40831) vers 22 h 50 à Pearson le 17 octobre, s’est assis à l’étage supérieur et portait un masque pendant son déplacement.

Notre conducteur, qui portait aussi un masque et qui était assis derrière un écran protecteur, en a été informé et surveille actuellement l’apparition des symptômes du virus. Tous les conducteurs d’autobus se soumettent à un dépistage médical avant de commencer leur quart. De plus, nos véhicules sont soumis à un nettoyage complet pendant la journée, ainsi qu’un nettoyage en profondeur et une désinfection chaque nuit.

Seize clients étaient à bord de ce trajet entre Pearson et la gare GO de Hamilton. Metrolinx s’emploie à contacter les clients détenteurs de cartes PRESTO enregistrées. Cependant, les clients n’utilisent pas tous PRESTO pour se déplacer et ils n’enregistrent pas tous leur carte. Donc, par mesure de grande prudence, nous nous adressons plus généralement à nos clients au moyen d’Info Metrolinx et des médias sociaux. Si certains clients sont préoccupés par une exposition potentielle, ils devraient communiquer avec leur prestataire de soins de santé, leur bureau de santé publique local ou Télésanté Ontario.

À titre de rappel, tous les employés de Metrolinx et tous les clients sont tenus de porter un masque à bord du transport en commun et dans les gares afin de protéger ceux qui les entourent. Cette précaution, ainsi qu’une quarantaine d’autres mesures de sécurité, ont contribué à prévenir des éclosions dans notre réseau et dans les lieux de travail. Apprenez-en plus sur les mesures de sécurité que Metrolinx a mises en place afin d’aider à arrêter la propagation.

______________________________________________________________________________

22 octobre 2020 – Metrolinx a appris qu’un membre du personnel de terrain travaillant à la gare GO de Hamilton a été testé positif à la COVID-19. L’employé n’a pas été au bureau depuis le 18 octobre et semble avoir contracté le virus en dehors de son lieu de travail.

L’employé se rétablit actuellement dans son domicile et nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Tous les membres du personnel de Metrolinx qui ont eu un contact direct avec leur collègue ont été avertis et demandent conseil aux professionnels de la santé et s’isolent par précaution. Comme c’est le cas de tous les membres du personnel, l’employé portait un masque et des gants pendant son travail et se tenait à distance des autres membres du personnel et des clients pendant son service.

L’agence de transport conseille au public, par mesure de prudence, de répondre immédiatement à toute question ou préoccupation.

Sur un effectif d’environ 4 300 personnes, il s’agit du 17ème employé de Metrolinx à être testé positif à la COVID-19.

A titre de rappel, il est obligatoire pour tous les employés et clients de Metrolinx de porter un couvre-visage lorsqu’ils sont en transit ou à la gare afin de protéger leur entourage.  Cette mesure, ainsi que plus de 40 autres mesures de sécurité, a contribué à prévenir les épidémies dans notre système et sur nos lieux de travail. En savoir plus sur toutes les mesures de sécurité mises en œuvre par Metrolinx pour contribuer à endiguer la propagation de l’épidémie.

______________________________________________________________________________

8 octobre 2020 – Metrolinx a été informé qu’un employé de bureau a été testé positif au COVID-19. L’employé n’a pas été au bureau depuis le 24 septembre et semble avoir contracté le virus en dehors de son lieu de travail.

Metrolinx a été informé qu’un employé de bureau a été testé positif au COVID-19. L’employé se rétablit actuellement à son domicile et nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Sur un effectif d’environ 4 300 personnes, il s’agit du 16e employé de Metrolinx à être testé positif à la COVID-19.

Comme le nombre de cas augmente, Metrolinx a pris la décision de continuer à faire travailler la plupart de ses employés à domicile pour le moment. Au travail, tous les employés et les clients de Metrolinx sont tenus de porter un masque de protection pour protéger leur entourage.   Cette mesure, ainsi que plus de 40 autres mesures de sécurité, a contribué à prévenir les épidémies dans notre système et sur nos lieux de travail. En savoir plus sur toutes les mesures de sécurité mises en œuvre par Metrolinx pour contribuer à endiguer la propagation.

Tout le personnel et les clients sont invités à se souvenir des principes de base de santé publique :

  • Rester chez vous et n’empruntez pas de transport en commun si vous êtes malade
  • Portez un masque de protection du visage et veillez à garder votre nez et votre bouche couverts (nous avons de nouveaux masques de marque) lorsqu’il n’est pas possible de garder une distance sociale
  • Lavez-vous les mains régulièrement et utilisez du désinfectant pour les mains lorsque vous ne pouvez pas
  • Limitez vos interactions sociales, même pendant les vacances.

Nous vous souhaitons un agréable week-end de Thanksgiving en parfaite sécurité, santé et bonheur pour tous.

______________________________________________________________________________

5 octobre 2020 – a été informé qu’un employé de bureau travaillant au 97 Front Street West a été testé positif à la COVID-19. L’employé n’a pas été au bureau depuis le 25 septembre et semble avoir contracté le virus en dehors de son lieu de travail.

L’employé, qui portait un masque dans le bâtiment, se rétablit maintenant chez lui et reçoit le soutien des responsables de Metrolinx et de ses collègues.

Au cours des sept derniers mois de cette pandémie, Metrolinx a fait preuve d’une transparence proactive concernant tout cas testé positif au sein de notre personnel afin de tenir informés nos clients et notre personnel.

Comme le nombre de cas augmente dans tout le pays, il est maintenant plus important que jamais que nous restions tous pleinement engagés dans nos pratiques de santé et de sécurité que nous avons si fidèlement suivies tout au long de la pandémie.

Et à la veille de Thanksgiving, il est essentiel que nous soyons tous particulièrement vigilants. Rappelez-vous les principes de base de la santé publique.  Restez chez vous et n’utilisez pas les transports en commun si vous êtes malade; couvrez votre visage et veillez à garder votre nez et votre bouche couverts (nous avons de nouveaux masques de marque à ajouter à votre stock) lavez-vous les mains régulièrement et utilisez du désinfectant pour les mains lorsque vous ne pouvez pas le faire; et limitez vos rencontres sociales, même pendant les vacances.

Beaucoup de nos employés de bureau continuent à travailler depuis leur domicile pour le moment. Au travail, tous les employés et les clients de Metrolinx sont tenus de porter un masque de protection pour protéger leur entourage.   Cette mesure, ainsi que plus de 40 autres mesures de sécurité, a contribué à prévenir les épidémies dans notre système et à maintenir le nombre de cas à un faible niveau. En savoir plus sur toutes les mesures de sécurité mises en œuvre par Metrolinx pour contribuer à endiguer la propagation.

Sur un effectif d’environ 4 300 personnes, il s’agit du 15e employé de Metrolinx à être testé positif à la COVID-19.

Article d’Anne Marie Aikins, responsable médias chez Metrolinx.

______________________________________________________________________________

25 septembre 2020 — Metrolinx a été informé que deux employés travaillant aux opérations d’autobus ont été testés positifs à la COVID-19. Les membres du personnel n’ont pas été au travail depuis le 10 août et le 22 août et ont contracté le virus en dehors de leur lieu de travail. Il n’y a donc aucun risque pour les autres employés ou les clients.

Les membres du personnel se rétablissent chez eux et reçoivent le soutien des responsables et des collègues de Metrolinx.

Au cours des six derniers mois de cette pandémie, Metrolinx a fait preuve d’une transparence totale et proactive concernant tout cas positif au sein de son personnel afin de tenir les clients et le personnel informés.

Alors que le nombre de cas augmente dans tout le pays, il est maintenant plus important que jamais que nous restions tous pleinement engagés dans nos pratiques de santé et de sécurité que nous avons suivies tout au long de la pandémie. Aussi fatigués que nous puissions tous nous sentir, ce n’est pas le moment de baisser notre garde.

N’oubliez pas les principes de base : restez à la maison si vous êtes malade ; portez correctement et rigoureusement votre masque (nous avons de superbes nouveaux masques de marque à ajouter à votre réserve) ; lavez-vous les mains régulièrement et utilisez du désinfectant pour les mains lorsque vous ne pouvez pas le faire; et limitez vos interactions sociales.

Tous les employés et clients de Metrolinx sont tenus de porter un masque pour protéger leur entourage.  Cette mesure, ainsi que 40 autres actions de sécurité, ont permis de maintenir le nombre de cas positifs à un niveau très bas et de rappeler l’importance du port du masque tout au long de votre trajet, de la gare au quai, en passant par l’autobus et le train.  En savoir plus sur toutes les mesures de sécurité (lien) Metrolinx a mis en œuvre pour aider à stopper la propagation.

Sur un effectif d’environ 4 300 personnes, 14 employés de Metrolinx ont été testés positifs à la COVID-19.

______________________________________________________________________________14 septembre 2020 – Metrolinx a été informée qu’un employé travaillant dans l’exploitation des autobus a été testé positif à la COVID-19.

Le membre du personnel n’a pas été au travail depuis le 5 août, car il était en congé et a contracté le virus en dehors de son lieu de travail. Il se rétablit chez lui et reçoit le soutien des responsables et des collègues de Metrolinx.

Comme nous l’avons fait tout au long de la pandémie, nous informons le public afin d’être totalement transparents et de tenir nos clients et notre personnel au courant.

Pour rappel, la plupart des membres du personnel subissent un examen de santé avant d’entrer sur le lieu de travail et, une fois au travail, tous les employés portent un équipement de protection individuelle approprié, tel que des masques et des écrans faciaux, ainsi que des gants, gardent une distance de sécurité avec le personnel et les clients et appliquent des procédures de désinfection appropriées.

Tous les employés et clients de Metrolinx sont tenus de porter un masque pour protéger leur entourage.  Cela nous a permis de maintenir à faible nombre de cas positifs pendant la pandémie et nous a rappelé l’importance de porter un masque tout au long du trajet, de la gare au quai, en passant par l’autobus et le train.

Sur un effectif d’environ 4 300 personnes, c’est le huitième employé de Metrolinx qui a été testé positif à la COVID-19, avec parallèlement quatre autres cas probables. Au début de la pandémie, avant que tout le monde ne soit testé, quatre autres membres du personnel ont été considérés comme des cas probables

_____________________________________________________________________________

Le 2 septembre 2020 – Après près de deux mois sans aucun cas positif, Metrolinx a été informé qu’un employé travaillant au East Gwillimbury Garage a malheureusement été déclaré positif à la COVID-19. Tout indique que notre employé a contracté le virus en dehors de son lieu de travail. Il se rétablit actuellement chez lui et reçoit le soutien des responsables de Metrolinx et de ses collègues.

La plupart des employés subissent un examen de santé avant d’entrer sur le lieu de travail et cet employé a bénéficié d’un dépistage et ne s’est pas présenté au travail depuis le 29 août. Pendant leur travail, tous les employés portent un EPI approprié, comme des masques et des écrans faciaux, ainsi que des gants, gardent une distance de sécurité avec le personnel et les clients, et appliquent des procédures de désinfection appropriées. Bien que le risque pour les clients soit extrêmement faible, nous informons le public par mesure de prudence.

Tous les employés et les clients de Metrolinx sont tenus de porter un masque pour protéger les personnes qui les entourent. Cela a permis de maintenir à un niveau très bas le nombre de cas positifs pendant la pandémie et de rappeler l’importance du port du masque pendant tout le trajet, de la gare au quai, en passant par les autobus et les trains.  Sur un effectif d’environ 4 300 personnes, c’est le 11e employé de Metrolinx à être testé positif à la COVID-19. Au début de la pandémie, avant que les tests ne soient effectués sur tout le monde, quatre autres membres du personnel ont été considérés comme des cas probables.

_________________________________________________________________________________________

Le 12 août 2020 – Metrolinx s’associe à une jeune entreprise de Waterloo pour assurer la sécurité du personnel et la propreté de l’environnement.

L’entreprise fournit à l’agence de transport en commun ce qu’elle appelle le premier masque non médical réutilisable et imperméable au monde pour l’aider dans sa lutte contre la pandémie.

Lisez le récit complet sur ce fabricant ontarien innovant qui contribue à la sécurité du personnel des transports en commun pendant la COVID-19.

Image 1

________________________________________________________________________________________

22 juillet 2020 – Comme les masques sont désormais obligatoires sur tous les véhicules de GO Transit et d’UP Express, nous vous proposons un guide utile pour vous aider à comprendre comment votre expérience du transport en commun va évoluer cet été.

Vous pouvez trouver cette article en cliquant ici.

IMG_1579

________________________________________________________________________________________

8 juillet 2020 – Plus tard dans la journée (15 juillet), une demi-douzaine d’autobus de GO remplis de travailleurs migrants devrait se rendre dans des hôtels de la région de Windsor et dans les fermes de Leamington, en Ontario.

Les travailleurs ont séjourné à Windsor dans le cadre d’une période de précaution de 14 jours après la découverte d’une zone à risque du COVID-19 dans la région de Leamington. Ils ont récemment été autorisés par les autorités sanitaires à se rendre à leurs centres de transport situés dans le centre agricole du comté d’Essex.

On a demandé à Metrolinx d’aider à transporter les travailleurs et de rassembler rapidement les ressources nécessaires pour y parvenir. Les responsables de Metrolinx ont lancé un appel à bénévoles et plusieurs chauffeurs ont offert d’aider les travailleurs à effectuer le trajet.

IMG_0701

________________________________________________________________________________________

8 juillet 2020 – Metrolinx a été avisée qu’un membre du personnel a obtenu un résultat positif à la suite d’un test de dépistage de la COVID-19. L’employé travaille à la maison depuis le mois de mars. Par conséquent, il ne présente aucun risque pour les clients. Cette personne se rétablit à la maison et reçoit le soutien des représentants de Metrolinx et de ses collègues.

Tous les membres du personnel qui ont travaillé avec cet employé ont été informés de la situation. Nous prévenons le public par excès de prudence.

Depuis le mois de mai, tous les employés et sous-traitants de Metrolinx doivent porter un masque pour protéger les personnes se trouvant à proximité. Il est également indispensable que nos clients en fassent de même pour protéger les autres clients et nos employés.  Par ailleurs, les employés doivent rester chez eux s’ils se sentent malades; adopter une bonne hygiène des mains; et respecter l’éloignement physique.

________________________________________________________________________________________

(7 juillet) – Metrolinx a été avisée qu’un membre du personnel travaillant aux opérations d’une gare a obtenu un résultat positif à la suite d’un test de dépistage de la COVID-19. Cet employé se rétablit à la maison et reçoit le soutien des représentants de Metrolinx et de ses collègues.

Il a travaillé pour la dernière fois le 3 juillet. Il ne présentait pas de symptôme, portait tout le temps un masque au travail et conservait une distance de sécurité avec les autres membres du personnel.  De plus, cet employé n’avait pas de contact avec les clients. Par conséquent, la santé publique n’a pas demandé à discuter avec les clients. Les membres du personnel travaillant avec cet employé ont été avisés.

Nous informons le public par excès de prudence.

Depuis le mois de mai, tous les employés et sous-traitants de Metrolinx doivent porter un masque pour protéger les personnes se trouvant à proximité. Il est également indispensable que nos clients en fassent de même pour protéger les autres clients et nos employés.  Par ailleurs, les employés doivent rester chez eux s’ils se sentent malades et adopter une bonne hygiène des mains en les lavant souvent et en utilisant du désinfectant, ainsi qu’en pratiquant l’éloignement physique.

Tous les employés ont accès à du désinfectant pour les mains en abondance. Leurs lieux de travail et véhicules sont fréquemment désinfectés et nettoyés. Ces initiatives sont efficaces pour limiter la propagation de l’infection et protègent les membres du personnel et les clients. Sur un effectif d’environ 4 300 employés, il s’agit du neuvième membre du personnel de Metrolinx qui a reçu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19. Tout au début de la pandémie, avant que tout le monde ne passe des tests, quatre autres employés ont été considérés comme des cas probables.

________________________________________________________________________________________

(2 juillet) Metrolinx teste des séparateurs de sièges en plastique dans les trains et les autobus de GO Transit.

Ces pièces innovantes contribueront à protéger la sécurité des clients.

Nous pouvons vous montrer une image ci-dessous. Mais pour un aperçu plus détaillé, notamment sur les nouveaux panneaux utilisés pour aider les clients, il suffit de cliquer ici pour lire l’article complet.

Bus Barrier #2

________________________________________________________________________________________

(18 juin) La sécurité avant tout, telle est la devise de Metrolinx et c’est pour cela que l’agence de transport redouble les efforts de nettoyage sur le réseau GO Transit.

La société de transport en commun lance un nouveau programme de nettoyage à la mi-journée qui complète le travail approfondi de désinfection de fin de journée existant.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

IMG_1588

___________________________________________________________________________________________

(18 juin) Metrolinx a informé le personnel qu’un chauffeur d’autobus a été déclaré positif à la COVID-19. Il se rétablit chez lui et a le soutien des responsables et de ses collègues de Metrolinx.

La dernière fois que le chauffeur d’autobus a travaillé, c’était le 11 juin. Il était asymptomatique, portait systématiquement un masque pendant qu’il conduisait et le bus était équipé d’une barrière de protection. Par conséquent, Santé publique estime qu’il s’agit d’une situation à faible risque et n’a pas demandé à en parler avec les clients.

Nous informons le public par mesure de précaution. Le chauffeur n’a pas travaillé les 8, 9 ou 10 juin et s’est retrouvé en auto-isolement après la fin de son service le 11 juin, à la suite du résultat positif d’un test de routine effectué sur un membre de sa famille. Il a ensuite subi un test et celui-ci s’est révélé également positif.

Le chauffeur a assuré les liaisons matinales entre Oshawa et Newcastle (bus 90A) ainsi qu’entre Oshawa et Finch (96 et 96B).

Tous les employés de Metrolinx portent un masque, et les chauffeurs d’autobus peuvent également porter un écran facial et des gants. Tous les membres du personnel ont accès à une généreuse réserve de désinfectant pour les mains et leurs lieux de travail, bureaux et véhicules sont fréquemment désinfectés et nettoyés. Ces efforts limitent efficacement la propagation de l’infection et protègent le personnel et les clients.

Sur un effectif d’environ 4 300 personnes, c’est le huitième employé de Metrolinx qui a été testé positif à la COVID-19, avec parallèlement quatre autres cas probables.

___________________________________________________________________________________________

(5 juin) Metrolinx a informé le personnel qu’un collègue de l’exploitation d’autobus — qui n’est pas en contact direct avec les clients — a été déclaré positif à la COVID-19. Il se rétablit chez lui et reçoit le soutien des responsables et des collègues de Metrolinx.

Dans le cadre de notre programme de sécurité visant à limiter la propagation du virus, les employés des principaux sites subissent un dépistage de santé et, par conséquent, cet employé a quitté son travail le 2 juin et a subi un test par la suite.

Les employés portent également des masques, des écrans faciaux et des gants, ont accès à une généreuse réserve de désinfectant pour les mains et leurs postes de travail sont fréquemment désinfectés et nettoyés. Ces efforts limitent efficacement la propagation de l’infection et protègent le personnel et les clients.

Sur un effectif d’environ 4 300 personnes, c’est le septième employé de Metrolinx qui a été testé positif à la COVID-19, avec parallèlement quatre autres cas probables.

_____________________________________________________________________________________________

(3 juin)C’est vrai — nous vous avons déjà parlé des nouveaux panneaux installés autour de la gare Union pour assurer la sécurité des voyageurs.

Mais comme de nombreuses personnes ne retournent pas encore au travail, nous avons voulu vous montrer des images prises cette semaine montrant une nouvelle série de messages sur la santé et la sécurité qui viennent d’être affichés sur la principale plaque tournante des transports en commun de Toronto.

Pour les personnes autorisées à retourner au travail, les panneaux ne seront pas faciles à ignorer.

20200602_150347

22 20200602_150730

3 20200602_151116

1 20200602_150934

De plus, voici une autre chose qui vaut la peine d’être répétée : bien que ce ne soit pas obligatoire, nous encourageons vivement nos clients à suivre les conseils des responsables de la santé publique et à porter un masque pour protéger tous ceux qui utilisent GO Transit, UP Express et la gare Union.

_____________________________________________________________________________________________

(Le 26 mai) – C’est un signe des temps.

Chez Metrolinx, la santé et la sécurité des clients et du personnel sont au cœur des actions de cette société de transport en commun. Pendant que Metrolinx accueille de nouveau des clients aux services de GO, de nouveaux panneaux et de nouveaux autocollants ont été installés partout dans le York Concourse de GO à la gare Union afin de permettre aux gens de s’orienter lorsqu’ils se déplacent dans la gare.

Stairway to Great Hall

Les clients qui passent par la gare Union commenceront à voir les autocollants pour sol nouvellement installés aux comptoirs du service à la clientèle, au comptoir des objets trouvés, aux ascenseurs et près des distributeurs de billets. La signalisation à l’extérieur et à l’intérieur des ascenseurs indiquera également la capacité maximale.

Elevator 8-9 YC

Bien qu’il ne soit pas obligatoire de respecter cette signalisation, ces conseils ont été fournis par des représentants de la santé publique et constituent les meilleures directives à suivre pour maintenir la sécurité de tous les clients.

_________________________________________________________________________________________

(2 mai) Lorsque vous voyagez avec GO Transit ou UP Express, Metrolinx recommande que vous vous protégiez et que vous protégiez les autres en portant un masque s’il n’est pas possible de pratiquer l’éloignement physique.

Cette ligne directrice suit les conseils formulés aujourd’hui par le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams, voulant que les personnes empruntant le transport en commun portent un masque, car cela constitue la meilleure façon de se protéger contre la COVID-19.

_________________________________________________________________________________________

(2 mai) Depuis janvier, Metrolinx a mis en œuvre plus de 40 mesures de sécurité destinées à réduire la transmission de la COVID-19 chez le personnel et les clients.

Les clients remarqueront quelque chose de nouveau à la gare Union : Metrolinx tient des kiosques pilotes de santé et sécurité. Ces outils éducatifs libre-service fourniront aux clients des renseignements additionnels afin de les aider à assurer leur sécurité et celle des personnes de leur entourage. 

Temp pass

À ces kiosques, les clients pourront obtenir des renseignements sur ces quatre sujets :

  • Vérification de la température : Les clients peuvent utiliser une unité autonome et sans contact pour vérifier leur propre température tout en respectant l’éloignement physique. Vous n’avez qu’à vous rendre à la station et une caméra infrarouge vérifiera instantanément votre température. Afin de respecter la vie privée de chacun, l’appareil sera placé de manière à ce que les autres clients ne puissent pas voir les résultats.
  • Efficacité des produits nettoyants : Les clients peuvent vérifier la propreté d’un objet leur appartenant à l’aide d’un compteur d’ATP, un appareil qui vérifie la propreté. Les clients peuvent constater l’efficacité des produits nettoyants utilisés dans les gares GO ainsi qu’à bord des trains de flottes GO et UP Express, en nettoyant un objet leur appartenant avec ces produits et en vérifiant ensuite la propreté.
  • Importance de bien se laver les mains : Les clients peuvent mettre à l’épreuve leur technique de lavage des mains en appliquant un produit appelé Glow Germ, qui révèle la présence de germes lorsqu’il est exposé à la lumière UV.
  • Efficacité de l’éloignement physique : Les clients peuvent voir, sur une bannière à l’échelle, la distance que peuvent parcourir les gouttelettes qui transmettent la COVID-19.

___________________________________________________________________________________________

(14 mai) – Nous avons quelques chiffres importants à vous communiquer. Ces chiffres indiquent l’état des membres du personnel de Metrolinx, dont beaucoup travaillent encore en première ligne dans le cadre du transport en commun essentiel.

Sur les 4 300 employés de Metrolinx, 406 ont réussi à traverser le processus d’isolement et de quarantaine imposé en raison de voyages, attendant les résultats de tests, ou pour s’être trouvés à proximité d’une personne suspectée d’être porteuse de la COVID-19.

Face covering image

Le nombre de nos employés touchés diminue de manière constante, de la même manière que la courbe s’aplatit dans la province. Le nombre d’absences pour raison de maladie est demeuré très faible.

Nos mesures fonctionnent et protègent à la fois nos employés et nos clients. Nous recensons cinq employés ayant reçu un test positif, quatre autres représentant des cas probables, huit qui sont totalement rétablis, et un qui demeure à la maison et sera bientôt totalement rétabli.

On dit qu’une crise fait ressortir le meilleur chez les gens. Nous demeurons vigilants.

______________________________________________________________________________________________

 (11 mai) Ce sera la semaine de la banderole à Toronto.

Nous vous avons récemment publié un article sur Laurette Sharpe, une mère résidente de Pickering, et ses trois fils, qui ont voulu manifester leur soutien à tous les travailleurs de première ligne.

Cliquez ici pour lire l’article en question.

Une partie de cette mission consistait à créer une grande banderole pour honorer publiquement l’héroïsme des travailleurs essentiels, notamment les premiers intervenants, les professionnels de la santé et le personnel des transports en commun, y compris ceux qui travaillent pour GO Transit.

Image 1

Cette banderole est maintenant installée à la gare Union de Toronto, située à l’ouest du York Concourse, à côté des bureaux des objets trouvés de GO Transit.

Ces travailleurs de première ligne la verront désormais tous les jours.

___________________________________________________________________________________________

(7 mai) Laurette Sharpe et sa famille essaient de remonter le moral des travailleurs en première ligne qui ont besoin de retrouver le sourire.

Sur Info Metrolinx, vous trouverez l’histoire touchante d’une famille à Pickering qui s’est unie pour remercier les travailleurs en première ligne en Ontario qui œuvrent sans relâche pendant la pandémie de la COVID-19. Découvrez comment la banderole créée par cette famille sera bientôt affichée au principal centre de transport en commun de Toronto. Cliquez ici pour lire l’article en question.

Image 2

___________________________________________________________________________________________

(30 avril) Un trajet qui rend hommage 

Ce soir, le personnel de première ligne de Metrolinx participera à un défilé de véhicules de transport en commun, qui déroulera le long de University Avenue, dans le quartier hospitalier du centre-ville de Toronto, pour remercier les travailleurs de la santé en première ligne.

Le défilé, organisé par la Toronto Transit Commission (TTC), comprendra six autobus décorés de GO Transit et trois véhicules de patrouille de GO Transit, accompagnés d’un véhicule d’opération qui circulera dans Queens Park Circle, en passant les hôpitaux Princess Margaret Hospital, Mount Sinai Hospital, The Hospital for Sick Children et Toronto General Hospital.

Thank you

Beaucoup des pancartes et des affiches posées sur les véhicules de GO et de la TTC ont été créées par des membres du personnel et par leurs familles.

Le défilé devrait commencer ce soir (le 30 avril) à 19 h 15.

Ces employés dévoués qui assurent la sécurité des autobus et du transport en commun ne sont que quelques-uns des 2 000 membres du personnel de Metrolinx qui travaillent en première ligne. Ils font en sorte que les travailleurs essentiels dans la région élargie du Golden Horseshoe de l’Ontario puissent se rendre au travail pendant la pandémie. Les plus de 2 000 employés de Metrolinx qui peuvent travailler de la maison y participeront en les encourageant de loin.

Parade

En tant que société de transport en commun qui aide les travailleurs essentiels en première ligne à arriver au travail chaque jour, le défilé sert à reconnaître l’importance du rôle que jouent ces héros des services de santé dans la lutte contre la COVID-19.

La TTC Honour Guard dirigera le défilé.

La gare Union – Calme, mais fréquentée

Pour ceux qui n’ont peut-être pas visité la gare Union pendant plus d’un mois, nous avons pensé que vous aimeriez revoir le centre de transport le plus important de Toronto. Voici une image de la tranquillité qui règne à midi actuellement.

IMG_3955

Cependant, ceci ne signifie pas que les modernisations de l’édifice ont été arrêtées. Voici une photo prise plus tôt cette semaine le long du côté ouest de la gare Union, vers le sud sur le passage piétonnier de York Street. Vous pouvez observer les progrès qu’y seront présents dès le retour des clients.

IMG_3956

___________________________________________________________________________________________

(24 avril) Il y a très peu de temps, personne n’aurait pu penser que « le désinfectant pour les mains » deviendrait un élément essentiel dans notre vie quotidienne.

À part les gouttes de gel, l’éloignement physique, le port du masque lorsque l’éloignement n’est pas possible, et d’autres pratiques, comme éternuer dans le pli du coude, deviennent des normes sociales saines.

Et donc, nous apprenons que la facilité et la commodité contribueront grandement au développement de ces saines habitudes de vie, y compris pendant l’utilisation de GO Transit.

Les travailleurs essentiels qui comptent sur les autobus de GO ont probablement déjà vu que des distributeurs de désinfectant pour les mains, mis à la disposition des passagers, ont été installés dans les véhicules. Pour ceux qui restent à la maison, et qui utiliseront des trajets une fois que la plupart des gens auront pu retourner au travail et aller en excursion, nous avons décidé de vous présenter quelques images pour vous montrer leur apparence.

MCI Pic 3

Double Decker Pic 2

Un changement pas si différent de ce que nous vivons aujourd’hui, mais qui fait partie de cette nouvelle normalité (qui peut sembler loin de la normale) lorsqu’on est de sortie.

_____________________________________________________________________________________________

(22 avril) Comme le reste du monde, Metrolinx voit malheureusement des cas de COVID-19 chez notre personnel.

Voici une mise au point concernant cette situation.

À ce jour, quatre employés de Metrolinx ont eu un résultat positif, et il y a eu quatre autres cas probables de coronavirus. Parmi ces employés, il y a des exploitants de services d’autobus, des cadres supérieurs des opérations, et du personnel d’entretien et administratif.

Tous ces employés se rétablissent ou se sont rétablis chez eux.

Les représentants de la santé publique croient que la majorité des cas positifs sont d’origine communautaire, puisque nos employés travaillent de la maison ou sont en auto-isolement. Ils restent à distance de leurs collègues et des clients dans la mesure du possible.

Comme nous l’avons déjà mentionné (vous trouverez ci-dessous cette histoire en entier), Metrolinx distribue à notre personnel des milliers de colis de réconfort qui contiennent des masques en tissu réutilisables, des écrans faciaux, du désinfectant pour les mains et des lingettes désinfectantes.  Chez Metrolinx, nous nous efforçons d’aplatir la courbe en limitant la transmission autant que possible.

Une autre mesure préventive, c’est que, au moment où nous sommes informés d’un cas confirmé ou suspect de COVID-19, Metrolinx, par souci de prudence, ferme temporairement la gare ou le bureau associé, ou retire du service l’autobus ou la voiture. Un nettoyage complet a ensuite lieu.

Ceci a été effectué à la gare GO d’East Gwillimbury.

Au moment où nous prenons conscience de tout cas positif de coronavirus, nous en informons notre personnel et notre clientèle également.  Cette mise au point, ainsi que le rapportage qui se trouve sur ce site, font partie de cet engagement continu.

Confinement contre la COVID pour soutenir une bonne cause

William Wicksted

Certains d’entre nous passent le temps en isolement en mangeant des croustilles et en regardant Au royaume des fauves sur Netflix.

Pourtant, au moins un agent chargé de l’application des règlements, avec sa jeune famille, ont réussi à mettre à profit les jeux en ligne, et même leurs cheveux, pour le plus grand bien.

C’est un peu d’inspiration en ces temps difficiles. Nous avons publié cette histoire, et vous pouvez le trouver en cliquant ici.

____________________________________________________________________________________________

(20 avril) En première ligne pour soutenir ceux qui sauvent nos vies.

Hier soir (19 avril), les agents de la sécurité des transports en commun de Metrolinx ont rejoint leurs sœurs et frères alors que les agents de premiers secours ont organisé un défilé de solidarité autour des hôpitaux de Toronto.

Des véhicules d’urgence de toutes sortes — y compris des ambulances, des camions de pompiers et des services de police — se sont déplacés sur University Avenue, avec des lumières clignotantes et au son des sirènes, afin de saluer les travailleurs hospitaliers de Toronto et d’ailleurs.

Image 2

Des défilés similaires ont eu lieu autour d’autres hôpitaux de la ville, et une douzaine d’agents de Metrolinx et d’agents de protection des revenus y ont participé.

Les travailleurs de la santé regardaient depuis les fenêtres et les portes des cliniques et des hôpitaux, tandis que les véhicules défilaient pour ce spectacle de soutien émotionnel. De nombreux agents sont sortis de leurs véhicules pour saluer leurs camarades médecins.

Image 4

Bill Grodzinski, directeur des opérations de sécurité de Metrolinx, a déclaré « Dans les moments les plus difficiles, le meilleur de l’esprit humain se manifeste.

« Nos agents ont voulu montrer, au nom de nous tous à Metrolinx, notre plus profonde reconnaissance envers les héros en première ligne — les travailleurs de la santé qui s’occupent des personnes dans le besoin. »

Des masques pour la route sur GO

Transports Canada a publié de nouveaux règlements et directives à l’intention des voyageurs. C’est donc le bon moment pour revoir ces règles, pour que les travailleurs essentiels qui utilisent encore GO Transit puissent se rendre là où ils doivent être.

Le ministère fédéral des Transports recommande que si l’éloignement physique n’est pas possible, les passagers portent un couvre-visage ou un masque qui couvre la bouche et le nez lorsqu’ils prennent les transports en commun.

Cela ne devrait pas poser de problème à de nombreux passagers de GO Transit, car l’achalandage a maintenant diminué d’environ 90 % et les services d’autobus et de train fonctionnent très bien sans encombrement. Les usagers peuvent continuer à se disperser pour respecter les mesures d’éloignement physique.

Cependant, le personnel a le droit de refuser l’embarquement aux passagers lorsqu’un véhicule ne permet pas l’éloignement physique recommandé et que le passager n’a pas de masque ou de couvre-visage — bien qu’à ce stade, ces cas soient très rares.

Metrolinx a fourni des masques et des écrans faciaux réutilisables en tissu à son personnel de première ligne. Vous pouvez voir l’article ci-dessous.

Le port d’un écran facial et du couvre-visage en tissu par notre personnel n’est pas obligatoire pour l’instant et ne remplace pas l’éloignement physique.

Et comme toujours, nous rappelons aux passagers, comme à notre propre personnel, l’importance de faire constamment des choses apparemment anodines, comme se laver les mains à plusieurs reprises, prendre le temps nécessaire pour ne pas se retrouver dans une foule et utiliser le creux d’un coude pour couvrir un éternuement.

Il faut également faire preuve de patience en ces temps inhabituels.

_____________________________________________________________________________________________

(17 avril) Si la nécessité est la mère de l’invention, alors les mesures de précaution relatives à la COVID-19 donnent naissance à un grand nombre d’innovations.

Cela inclut un moyen de pouvoir simplement monter et descendre les escaliers en toute sécurité.

Feu vert — Feu rouge

Sur de nombreux sites de travaux de Metrolinx, comme le long du parcours du train léger d’Eglinton Crosstown, se trouvent des escaliers industriels menant à des zones de travail minées, dont certaines sont très enfouies dans le sol. Ce sont souvent des passages étroits, qui ne laissent pas beaucoup de place pour passer et qui permettent tout de même de respecter les consignes d’éloignement social.

IMG_4263

Il a donc fallu faire preuve de créativité et trouver rapidement une solution. En ce moment, c’est un projet pilote plutôt sympa.

Pour faciliter la circulation des personnes, l’équipe de Crosslinx Transit Solutions au chantier de construction de Crosstown a installé un feu de circulation en haut et en bas de l’escalier pour éviter que les gens n’empruntent le trajet en même temps dans des directions opposées.

Une fois que le feu devient vert d’un côté et reste rouge de l’autre, les travailleurs ont trois minutes pour descendre ou cinq minutes pour monter. Il s’agit d’une innovation qui pourrait être adoptée sur tout site de fouille utilisant des escaliers pour l’accès et la sortie.

C’est une solution sûre née d’un besoin sain.

Nouvelles images des trousses de soins

Dans la mise à jour d’hier, nous vous avons parlé des trousses spéciales de soins, contenant des fournitures pour le personnel de première ligne de Metrolinx. Plus de 3 000 sont en cours de distribution.

Pic 4

Comme ces trousses ne se constituent pas comme par magie, nous avons pensé que vous aimeriez voir des photos des grandes zones réservées à leur création. Il s’agit essentiellement de travailleurs aidant leurs coéquipiers qui sont en première ligne dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.

Pic 3

L’équipe travaille d’arrache-pied pour que ces nouvelles fournitures de santé et de sécurité arrivent sur notre ligne de front le plus rapidement possible.

Kits 1

_____________________________________________________________________________________

(16 avril) Mike Kopac, chauffeur de bus de GO Transit chevronné, est entré dans l’histoire cette semaine, en faisant quelque chose qu’il fait depuis des décennies : conduire.

Mais cette fois, il l’a fait derrière une nouvelle barrière en polycarbonate. Son bus, qui s’est arrêté à la gare Union après un trajet depuis le garage de Streetsville, a été le premier à bénéficier de cette protection.

Keith Sheardown photo

« Cela va être génial pour les chauffeurs », a-t-il déclaré, en regardant la nouvelle barrière pour la première fois. « Je me sens plus à l’aise. C’est vrai. Elle me plaît. »

Quant à la sécurité des chauffeurs, M. Kopac, qui roule pour GO Transit depuis 30 ans, n’avait que des éloges concernant ces écrans protecteurs.

« J’adore, c’est magnifique », a-t-il déclaré. « Vous allez obtenir un A+ de tout le monde pour ça. »

L’ajout d’écrans en plexiglas aux autobus de GO aidera les chauffeurs à rester protégés dans l’espace de conduite fermé et à se tenir à distance de tout client qui serait malade.

Trousses de soins

Maintenant que nous parlons de protection — tant pour les employés de Metrolinx que pour les passagers essentiels — des trousses de soins spéciales sont envoyées au personnel de première ligne.

On estime à 3 300 le nombre de colis individuels livrés.

Care package

La situation concernant la COVID-19 a rapidement évolué et les recommandations des experts de la santé publique changent au fur et à mesure qu’ils en apprennent davantage sur la transmission du virus.

Les responsables de la santé publique pensent désormais qu’un revêtement non médical du visage peut réduire le risque que des gouttelettes respiratoires entrent en contact avec d’autres personnes ou atterrissent sur des surfaces. Le port d’un masque de protection en tissu est une mesure supplémentaire que nous pouvons prendre pour protéger notre entourage. Pour être clair, un masque de protection en tissu n’est pas destiné à protéger la personne qui le porte contre les virus respiratoires et n’est pas efficace à cette fin.

Sur la base de ces nouvelles recommandations de santé publique, Metrolinx a obtenu et fournit des couvre-visages en tissu réutilisables et lavables pour notre personnel de première ligne ainsi que d’autres articles pour aider à préserver leur bonne santé.

Le port de l’écran facial et du couvre-visage en tissu par notre personnel n’est pas obligatoire pour l’instant et ne remplace pas l’éloignement physique.

Les trousses de soins comprennent les articles suivants :

  • Écran facial léger et réutilisable
  • Revêtement facial/masque réutilisable en tissu
  • Désinfectants pour les mains
  • Gants en nitrile
  • Lingettes désinfectantes

Nous rappelons au personnel que, lorsqu’ils reçoivent leur trousse, les couvre-visages en tissu ne sont pas conçus pour ou destinés à remplacer les mesures d’hygiène essentielles telles que le lavage fréquent des mains, le respect de l’étiquette en matière de toux, le fait de rester chez soi en cas de maladie et d’éviter de se toucher le visage.

____________________________________________________________________________________________

(13 avril) Les travailleurs essentiels qui voyagent dans les autobus GO vont commencer à voir des écrans protecteurs distinctifs autour de l’endroit où se trouve le chauffeur.

Deux modèles de panneaux en polycarbonate créés par le groupe de l’équipe d’entretien du parc d’autobus et son équipe de fournisseurs sont déjà utilisés dans quatre villes à travers le Canada et les États-Unis.

Les panneaux, y compris les prototypes qui figurent maintenant dans divers autobus GO, sont actuellement mis à l’épreuve. Il y a de nombreux facteurs à prendre en compte, notamment leur efficacité par rapport à l’éblouissement qui survient avec la conduite de soir et de nuit.

Dans l’image ci-après, on aperçoit Joe Lembo, un membre du comité mixte de santé et sécurité, qui effectue une partie des essais.

Cela représente un effort gigantesque qui, en temps normal, serait étalé sur une période de 18 mois. Mais grâce à un travail acharné et à des solutions novatrices, les responsables ont réduit l’échéancier à moins de six semaines.

Voici ce à quoi cela ressemble:

Photo 2020-04-09, 2 24 11 PM

Protection numérique

La poursuite de projets de construction essentiels durant une pandémie nécessite la mise en œuvre de procédures novatrices pour veiller à ce que tout le monde reste en bonne santé.

Crosslinx, le constructeur qui réalise le projet de transport léger sur rail (TLR) d’Eglinton Crosstown, a imposé un contrôle sanitaire quotidien obligatoire de toutes les personnes qui pénètrent sur les chantiers de construction.

Plutôt que de recourir à un questionnaire papier, ses équipes ont mis au point une solution électronique qui utilise un téléphone intelligent pour contrôler la santé d’un employé à un moment donné.  Cette stratégie contribuera avec l’éloignement physique, le nettoyage quotidien et le fait de garantir l’existence de dispositifs appropriés pour le lavage des mains à veiller à ce que les chantiers de construction limitent la transmission autant que possible.

Fin de semaine fériée :

Petit rappel, alors que nous entamons une fin de semaine prolongée, voyagez seulement si vous travaillez au sein d’un service essentiel.

Consultez le site Web de l’Ontario pour découvrir par quels moyens la province continue d’assurer la protection des Ontariens face à la COVID-19.

____________________________________________________________________________________________

(8 avril) Dans la mise à jour d’aujourd’hui, nous souhaitons souligner les mesures de coopération mises en œuvre au sein des organismes, dont Metrolinx, pour permettre à la chaîne d’approvisionnement de continuer à fonctionner. Cela comprend le fait d’aider les conducteurs de camion qui sont les indispensables champions du transport de la nourriture et des fournitures essentielles en Ontario.

Metrolinx répond à l’heure actuelle à l’appel à l’aide de la province pour soutenir les conducteurs de camion pendant l’épidémie de COVID-19. Ces chauffeurs travaillent pendant de longues heures, assurant la livraison jour et nuit des fournitures de première nécessité dont toutes les familles ontariennes ont besoin.

C’est la raison pour laquelle, avril 9 avril, Metrolinx se joint au ministère des Transports pour offrir aux utilisateurs de véhicules utilitaires six (6) nouvelles aires de repos stratégiquement placées le long des principales autoroutes et routes pour poids lourds.

  • Parc-o-bus à l’intersection de l’autoroute 407 et de Trafalgar (Trafalgar au niveau de l’autoroute 407)
  • Parc-o-bus à l’intersection de Mayfield et de l’autoroute 50 (Autoroute 7 au niveau de l’autoroute 427)
  • Parc-o-bus à l’intersection de l’autoroute 400 et de l’autoroute 9 (Autoroute 9 au niveau de l’autoroute 400)
  • Parc-o-bus à l’intersection de l’autoroute 404 et de Queensville (Queensville Side Rd au niveau de l’autoroute 404)
  • Gare GO de Pickering – stationnement de Sandy Beach uniquement (Brock Road au niveau de l’autoroute 401)
  • Parc-o-bus Newcastle (Autoroute 2 au niveau de l’autoroute 115)

Ces aires de repos temporaires offriront aux conducteurs de véhicules utilitaires un endroit propre et sécuritaire pour sortir de l’autoroute, se laver les mains et aller aux toilettes.

Les services GO continueront de fonctionner comme prévu. Les clients auront toujours accès à ces six propriétés désignées de GO Transit.

Ces nouvelles aires de repos temporaires destinées aux conducteurs de véhicules utilitaires seront indiquées et bien définies dans des zones particulières de chaque stationnement au moyen de cônes de signalisation. Les clients de GO Transit auront toujours la possibilité de stationner gratuitement dans chacun de ces six emplacements, selon le principe du premier arrivé, premier servi. Comme toujours, les clients pourront utiliser n’importe quelle place de stationnement pendant un maximum de 48 heures.

Chaque emplacement comportera également des poubelles et des bacs de recyclage supplémentaires à l’intention des conducteurs de véhicules utilitaires.

Metrolinx continuera de collaborer étroitement avec le ministère des Transports pour contrôler l’utilisation de ces aires de repos temporaires et apporter des modifications le cas échéant.

La pandémie de la COVID-19 représente une situation inédite et extrêmement changeante. Metrolinx estime véritablement que nous nous trouvons tous ensemble dans cette situation.

Les clients ou les conducteurs de camion qui souhaitent obtenir des renseignements supplémentaires peuvent communiquer avec le centre d’appels de GO Transit en composant le numéro suivant : 1-888-438-6646.

De plus, notre équipe du service de sécurité de GO est joignable en tout temps en cas d’urgence au numéro suivant : 1-877-297-0642.

Assurer la sécurité des employés

Les experts en santé continuent d’en apprendre toujours davantage au sujet de la transmission de la COVID-19. Toute connaissance nouvelle aide Metrolinx à veiller à la santé de ses employés et de ses clients.

Ce savoir comprend les procédures de contrôle sanitaire destinées à garantir les fonctions essentielles, telles que le fonctionnement des autobus et des trains, ainsi que le fonctionnement du Centre d’opérations du réseau.

Health check

Sur la photo, une infirmière contrôle les employés avant qu’ils ne pénètrent dans une aire de travail de Metrolinx.

Consultez le site Web de l’Ontario pour découvrir par quels moyens la province continue d’assurer la protection des Ontariens face à la COVID-19.

_____________________________________________________________________________________________

(1er avril) En raison de la baisse temporaire mais considérable du nombre de passagers sur tous les parcours de GO Transit à cause des mesures instaurées en lien avec la COVID-19, une autre réduction des heures de service est maintenant annoncée.

Ces changements entreront en vigueur le 8 avril.

Cette autre réduction des heures permettra à GO Transit de garantir un plan durable pour la durée de la situation d’urgence actuelle et d’avoir assez d’employés disponibles pour assurer le déplacement de nos clients.

Voici plus de détails concernant les nouvelles réductions temporaires :

  • Les lignes de train GO seront en service toutes les 60 à 90 minutes aux heures habituelles de la journée. La plupart des gares continueront d’être desservies; elles le seront seulement moins souvent.
  • Le service d’autobus sera également réduit et adapté pour correspondre au service de train.
  • Le service d’UP ne sera pas affecté.

Vous devez continuer de consulter régulièrement la page des horaires de GO Transit. Vous les trouverez en haut de cette page.

Disinfectant

Nous suivrons de près ces changements et nous aurons la possibilité d’ajouter des autobus rapidement, si nécessaire.​

Vous pouvez également consulter ci-dessous d’autres changements que nous avons apportés pour assurer la sécurité de nos clients et de nos employés.

Consultez le site Web de l’Ontario pour en savoir plus sur la façon dont la province continue à protéger la population ontarienne de la COVID-19.

____________________________________________________________________________________________

(31 mars) Vous arrivez à Toronto et vous ne vous sentez pas bien?

Si vous présentez des symptômes de la COVID-19 après votre retour d’un voyage (national ou international), vous n’êtes pas autorisé à utiliser GO Transit ou UP Express.

Par excès de prudence

Deux employés de Metrolinx ont obtenu un résultat positif au test COVID-19; pour une grande organisation, cela était prévisible, mais n’en demeure pas moins bouleversant pour nos collègues. Les membres de notre personnel se rétablissent chez eux et nous leur transmettons des ondes de guérison de la part de leur famille Metrolinx.

Bien que certains de nos entrepreneurs aient également reçu des résultats positifs au test de la COVID, par exemple un opérateur de train Bombardier, et des clients, il s’agit ici de nos premiers employés de Metrolinx. Ce virus est extrêmement contagieux et on nous rappelle chaque jour les risques qu’il représente.

Notre objectif est de limiter la propagation de l’infection à COVID au sein de notre organisation par le biais de l’éloignement social (travail à domicile, mise en quarantaine de ceux qui ont voyagé ou ont été exposés, et protection du personnel de première ligne autant que possible), en accordant une attention particulière aux pratiques de désinfection et de contrôle des infections, et à une bonne hygiène des mains.

Et comme tout le monde, le personnel reste à la maison en cas de maladie.

Ainsi, nous avons considérablement réduit le risque de transmission. Un petit rappel pour nous tous: rester à la maison permet d’aplatir la courbe de transmission.

Aucun de ces membres du personnel travaillent directement avec les clients ou le public. Si le public ne court aucun risque de contagion, pourquoi vous le dire?

À ce jour, dans tous les cas, la transmission du virus a été très limitée chez Metrolinx en raison du respect des mesures d’éloignement social. Donc si vous avez besoin de précisions sur leur efficacité, voilà un autre bon rappel qu’il faut rester chez vous.

C’est aussi une question de transparence et de prévention des rumeurs.

Le plan de communication de crise de Metrolinx repose sur des principes que nous respectons dans le cadre de la gestion des tâches quotidiennes au centre d’opérations d’urgence.

Ces principes soulignent à quel point il est essentiel que le personnel et les clients reçoivent des informations fréquemment, en toute transparence, fondées sur des faits et exactes, ainsi qu’en temps réel. Chaque circonstance liée à un cas positif de COVID impliquant nos clients, notre personnel ou nos entrepreneurs est un cas unique. L’approche en matière de communication pour chacun de ces cas est également unique et conçue en collaboration avec les responsables de la santé publique et les cadres supérieurs de Metrolinx, dans le respect de la vie privée des intéressés.

Au bout du compte, notre approche de communication transparente en cas de crise renforce la confiance et protège la santé et la sécurité de nos clients et de notre personnel.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre centre d’opérations d’urgence? Il suffit de cliquer ici  pour lire l’article.

____________________________________________________________________________________________

(26 mars) Notre dernière mise à jour comprend des moyens innovants que le Metrolinx a mis en place pour protéger nos employés de première ligne, ceux qui sont les mains et les cœurs indispensables qui gardent notre système de transport en commun en mouvement afin que d’autres travailleurs essentiels puissent accéder à leurs emplois nécessaires.

Cela signifie également d’aider, de manière sécuritaire, à soutenir le travail des agents de santé locaux.

Voici comment ces mesures se présentent.

Face shields

Protecteurs, écrans faciaux et masques pour les chauffeurs d’autobus :

  • Nous ajoutons des couches de protection supplémentaires entre nos chauffeurs et le public.
  • Ces protections comprennent des travaux pour ajouter rapidement des protecteurs en plexiglas à nos autobus. Ces nouvelles barrières procureront à nos chauffeurs un espace protégé et de la distance de tout client qui pourrait être malade.
  • Nous déployons des écrans faciaux pour nos chauffeurs. Ils protègent les yeux ainsi que la bouche et le nez et sont faciles et rapides à mettre et à enlever. De plus, ils n’ont pas besoin d’un test d’ajustement, et les conducteurs n’auront pas besoin de se raser les poils du visage pour obtenir la protection complète.
  • Ces mesures supplémentaires, ainsi que de ne plus accepter les tarifs en argent comptant, de ne pas laisser les conducteurs manipuler les bagages et mettre à l’écart le siège derrière le conducteur, sont toutes des mesures de protection supplémentaires pour nos conducteurs.

IMG_0253

IMG_0256

Soutenir les travailleurs de la santé :

  • Nous jouons également un rôle en aidant les travailleurs de la santé. Les masques que Metrolinx avait précédemment en stock seront utilisés par des médecins, des infirmières et d’autres agents de santé de première ligne.
  • Nous avons livré les masques hier (25 mars).
  • Le don de fournitures cliniques comprenait 18 000 respirateurs et filtres à Brampton.

Trains plus courts :

  • Certains trains sont raccourcis afin de mieux utiliser nos ressources alors que l’achalandage est bas. Il vous faudra peut-être changer l’endroit où vous attendez sur le quai, selon votre gare.

_____________________________________________________________________________________________

(23 mars 2020) L’argent comptant n’est plus accepté et d’autres changements seront en vigueur à compter du 24 mars afin de vous protéger et de protéger notre personnel

Alors que la situation du COVID-19 continue d’évoluer, nous y répondons. À compter du 24 mars, et afin de continuer à soutenir l’action provinciale et pour protéger les Ontariens contre le COVID-19, nous apporterons des modifications à la façon dont nous fournissons certains de nos services.

Tigh crop

Nous n’accepterons plus d’argent comptant dans les autobus et aux guichets

  • Pour la santé et la sécurité des membres de notre personnel, nous n’accepterons plus d’argent comptant aux guichets. Nous vous demandons d’acheter votre tarif ou de charger votre carte PRESTO en utilisant nos options de libre-service.  Vous pouvez : charger votre carte PRESTO instantanément avec l’application PRESTO directement à partir de votre téléphone. Plus de 90 % des clients GO utilisent déjà PRESTO.*Les distributeurs automatiques de billets des gares de Long Branch, de West Harbour et de Mimico, ceux de la station d’autobus d’Oshawa et un de la gare de Bloor n’acceptent pas l’argent comptant.
  • ·       Utilisez de l’argent comptant aux distributeurs automatiques de billets pour acheter des billets, charger votre carte PRESTO et, à certains emplacements, acheter une nouvelle carte PRESTO. Nous prenons des précautions supplémentaires pour nettoyer régulièrement tous nos appareils libre-service PRESTO.
  • Vous pouvez également vous inscrire à un compte Mon PRESTO et utiliser la fonction de chargement automatique qui ajoute instantanément et automatiquement des fonds à votre carte lorsque le solde est inférieur à un montant défini.
  • Acheter des billets électroniques

Changement pour notre bureau des objets perdus

Le bureau des objets perdus à la gare Union sera fermé et les services seront disponibles pour les articles critiques uniquement jusqu’à nouvel ordre. Si vous avez perdu un article en voyageant avec GO, remplissez le formulaire en ligne comme d’habitude, et si votre article a été trouvé, notre bureau vous appellera pour fixer un rendez-vous pour le ramasser.

Le personnel de la gare travaillera derrière la billetterie

Pour protéger le personnel de notre gare et pratiquer la distanciation sociale, nos préposés aux gares aideront les clients en étant derrière les guichets et ne se déplaceront pas autour des gares. N’oubliez pas que nous n’acceptons pas d’argent comptant aux guichets, mais vous pouvez en utiliser aux distributeurs automatiques de billets.

Rangement des bagages dans les autobus

Vous serez responsable du chargement et du déchargement de vos bagages des autobus. Les conducteurs continueront d’ouvrir et de fermer le coffre à bagages extérieur.

N’oubliez pas que les personnes de soutien peuvent voyager gratuitement

Si vous avez besoin d’aide pour utiliser nos services, n’oubliez pas que les personnes de soutien qui voyagent avec vous peuvent voyager gratuitement. En savoir plus sur les personnes de soutien ici.

Merci de votre compréhension durant cette période.

Découvrez comment Metrolinx réagit au COVID-19 et visitez GOtransit.com/covid19

Le grand nettoyage en chiffres.

À l’heure où les citoyens sont invités à se laver les mains, c’est à une tâche un peu plus considérable que se sont attelées les équipes de nettoyage. 

Elles achèvent le nettoyage en profondeur de plus d’un millier de pièces d’équipement de trains de GO Transit et d’UP Express, notamment de toutes les locomotives et de toutes les voitures sur lesquelles les usagers qui n’ont pas le choix de se déplacer peuvent encore compter.

Le grand nettoyage en chiffres. Le service ferroviaire de GO Transit est assuré par 73 trains mis chaque jour à la disposition des usagers. Cela représente 726 voitures et 73 locomotives en service chaque jour, soit un total de plus de 1 024 unités de matériel ferroviaire.

Image 2

Les rambardes, les sièges, les poteaux, les poignées de chaque train et de chaque autobus, bref tout ce qui peut être touché a été nettoyé à l’aide d’un agent antimicrobien spécial à action prolongée. Ce genre de travaux de nettoyage remonte à plusieurs années, à l’époque où Rob Fuller, le directeur des services ferroviaires de Metrolinx, avait découvert que cette solution de nettoyage pouvait offrir une protection supplémentaire aux clients et au personnel.

Les nouveaux tests effectués sur un train ont commencé le 6 février, quelques semaines avant que la COVID-19 ne soit signalée en Ontario.

Le travail effectué pour appliquer le désinfectant a été énorme et a nécessité la coopération d’équipes d’entretien de GO Transit, de Bombardier et de Natsco. Il a d’abord fallu recenser chaque pièce d’équipement à nettoyer avant que l’équipe ne passe à l’action avec le désinfectant.

Image 3

Ces équipes se sont présentées au travail au moment où la plupart des citoyens étaient invités à rester à la maison.

« Je ne pourrais jamais dire assez de bien sur l’engagement de tous les membres de cette équipe, qui ont passé d’innombrables heures à planifier, à organiser et à exécuter ces travaux afin d’offrir un environnement plus sûr à nos clients et à notre personnel », a déclaré M. Fuller.

« Ils ont prouvé leur engagement envers nos clients et Metrolinx en appliquant ce plan de manière irréprochable. »

______________________________________________________________________________________________

(Le 18 mars 2020) – Rappelez-vous que les nouveaux horaires temporaires de GO Transit entrent en vigueur aujourd’hui.

De plus, pour aider à protéger davantage le personnel de première ligne de Metrolinx et pour encourager la distanciation sociale, les clients constateront peut-être certains changements au moment de monter à bord du train GO, notamment dans la voiture accessible :

  • Les ambassadeurs du service à la clientèle de GO feront des annonces à bord des trains pour informer les clients que la voiture accessible est destinée aux personnes ayant des besoins de mobilité et à celles qui en ont le plus besoin.
  • Nous encourageons les clients qui n’ont pas besoin de la rampe d’accès à la voiture accessible à utiliser d’autres portes, car la rampe ne sera déployée que pour ceux qui ont besoin d’aide pour monter à bord.
  • Pour les clients qui requièrent la voiture accessible, vous remarquerez que des bandes de ruban autoagrippant sont installées pour maintenir une distance sécuritaire entre les clients et notre personnel.
  • Il sera toujours possible de s’asseoir à bord de la voiture accessible, mais vous devrez y monter par la porte située en face de l’ambassadeur du service à la clientèle.

___________________________________________________________________________________________

(Le 17 mars 2020) – Chez Metrolinx, la santé et la sécurité de notre personnel et de nos passagers sont des préoccupations essentielles. Depuis janvier, nous avons une équipe expérimentée en place pleinement engagée dans l’élaboration d’une stratégie COVID-19 solide.

Plus tard cette semaine (le 18 mars), Metrolinx réduira temporairement les services de GO et UP Express dans le cadre du maintien de l’action provinciale pour protéger les Ontariens contre le COVID-19.

La réduction de notre service nous permet de faire une rotation des employés dans nos véhicules et dans nos gares. Nous savons que nos services de transport en commun sont des services essentiels pour de nombreuses personnes en ces temps difficiles et nous voulons nous assurer d’avoir une main-d’œuvre en santé afin qu’il y ait un plan de service fiable et durable au cours des semaines à venir.

Dans le but d’encourager davantage la distanciation sociale, nous demandons également à nos passagers de considérer certains changements de comportement importants lors de l’utilisation de GO Transit ou UP Express :

  • Les passagers ayant des besoins d’accessibilité ou les personnes ayant des problèmes de mobilité devraient être les seuls passagers qui utilisent régulièrement la voiture accessible dans les trains GO. Si vous n’avez pas besoin d’aide pendant votre trajet, nous vous suggérons fortement d’envisager d’utiliser une autre voiture. Le but est d’assurer qu’il y a une distance adéquate entre chacun dans la voiture, y compris le personnel.
  • Les passagers d’autobus de GO doivent maintenant éviter de s’asseoir dans la rangée directement derrière le conducteur pour s’assurer de respecter une distance suffisante entre chacun dans l’autobus, y compris le personnel.
  • Les passagers de trains GO et UP Express sont également invités à se disperser le long des quais et à ne pas créer de congestion autour d’une porte particulière pour aider à garder une distance sécuritaire entre tout le monde à bord.
  • Lorsque vous êtes dans un train GO ou UP, veuillez pratiquer la distanciation sociale et dispersez-vous autant que possible.

Nous continuerons de surveiller le nombre de passagers à bord de tous nos véhicules et ferons les ajustements nécessaires pour réduire tout encombrement potentiel.

Aidez à vous protéger et à protéger les autres contre la maladie. Lavez souvent vos mains à l’eau et au savon et évitez de toucher votre visage. Toussez ou éternuez dans votre coude ou un mouchoir. Faisons tous notre part pour aider à prévenir la propagation des germes.

Nous nous engageons à tenir nos passagers informés et demandons à tous de consulter le site Web de GO Transit et nos comptes de réseaux sociaux GO Transit pour connaître les plus récentes mises à jour concernant les services.

___________________________________________________________________________________________

(Le 15 mars 2020) – Les horaires de GO Transit on été mise a joir. Vous trouveriez les horaires d’autobus ici.   Ainsi que les horraires de trains ici.

Les train UP Express circuleront temporairement toutes les 30 minutes, partant de la gare Union à partir de 4h55 et de Pearson à 5h27. Les derniers train quitteront Pearson à 0h57 et Union à 1h00.

___________________________________________________________________________________________

(Le 13 mars 2020) – Metrolinx annonce une réduction sélective des services de train et d’autobus GO ainsi que d’UP Express afin de soutenir l’action provinciale en continu et de protéger les Ontariens contre le COVID-19. Ces modifications entreront en vigueur le mercredi 18 mars. Les nouveux horaires seront finalisés et disponible en ligne à partir du 15 mars à midi.

« Notre principale préoccupation est de veiller à ce que nos services puissent continuer et que nos employés demeurent en sécurité », a déclaré le président et chef de la direction de Metrolinx, Phil Verster. « Nous voulons nous assurer qu’il existe un plan de service fiable et durable qui se poursuivra au cours des semaines à venir. »

«  Les services GO et UP Express sont essentiels pour notre région », a déclaré Verster. « Chaque trajet que nous desservons, nous continuerons de le faire. »

IMG_1330

Chaque année, le volume de passager diminue durant la semaine de relâche.

Nous réduisons les services en fonction de la réduction du nombre de passager prévue pendant la semaine de relâche de mars. On effectuera aussi des politiques pour permettre nos employés de travailler à partir de la maison.

« Nos passagers bénéficieront toujours de la même expérience sécuritaire, et nos équipes de sécurité du transport et du service à la clientèle demeureront disponibles pour aider les passagers à se rendre à leur destination. Nos équipes maintiendront également le niveau accru de nettoyage de nos véhicules et de nos gares. »

Metrolinx travaille avec les autorités des transports en commun municipales de la région pour s’assurer que nos services restent coordonnés afin d’offrir les meilleurs choix de transport à nos passagers.

Nous demandons à nos clients de regarder et de consulter gotransit.com et upexpress.com pour les dernières mises à jour, ainsi que les comptes Twitter propres à chaque ligne.

Merci de votre compréhension durant cette période.

Consulter le site web de la province pour plus de renseignements et pour vous protégez contre le virus COVID-19.