GO Transit va de l’avant avec un projet pilote d’autobus à propulsion électrique

Pour la première fois, Metrolinx met à l’essai deux autobus GO à deux étages, à batterie et à émission zéro. Nous avons un premier aperçu des véhicules et de ce qui leur donne un coup de pouce.

Alors que nous nous dirigeons vers un avenir plus durable, Metrolinx a dévoilé ses premiers autobus électriques.

Les autobus GO à deux étages ont été équipés de neuf batteries, ce qui leur donne une énergie totale de 648 kilowattheures. Comparez cela à la Nissan Leaf (l’une des voitures entièrement électriques les plus populaires au Canada), équipée d’une seule batterie de 40 kWh.

Pendant la première phase d’essai, cet hiver, les clients ne seront pas à bord des autobus. Au lieu de cela, pour imiter le poids d’un autobus complet, des ballasts seront installés.

L’année prochaine, Metrolinx prévoit d’ajouter ces autobus à certains trajets GO à l’ouest de Toronto, au fur et à mesure que des données seront recueillies sur les performances dans différents environnements et conditions météorologiques.

Les nouveaux autobus peuvent ressembler aux autres autobus mais sont très différents à certains égards.

  • Un trajet plus calme :sans moteur diesel, les usagers remarqueront d’abord combien les autobus sont silencieux. Mais, au nom de la sécurité, les autobus émettent un bruit blanc constant pour reproduire le bruit du moteur. 
  • Mobilité :notre flotte n’est pas la seule à bénéficier d’un coup de pouce.  À bord, les clients trouveront des chargeurs USB à leur siège pour une alimentation pratique en déplacement.
  • La sécurité d’abord :  Metrolinx a installé un système d’alerte visuelle et sonore pour les piétons, ou PAVA. Lorsque l’autobus emprunte un tournant ou fait marche arrière,  il  émet un son et un message pour alerter les piétons et les cyclistes. Ces autobus GO à propulsion électrique seront également équipés de ceintures de sécurité pour les clients, conformément à la nouvelle législation.
  • Moins de places au niveau inférieur: Les grandes batteries qui alimentent les autobus seront installées à l’arrière du niveau inférieur des sièges. Cela signifie 10 sièges en moins à bord.
  • Plus d’espace de stockage: L’emplacement des batteries implique également un changement au niveau des bagages. Les clients peuvent désormais charger et décharger leurs bagages vers l’arrière de l’autobus, de l’intérieur comme de l’extérieur, contrairement aux autres autobus de la flotte GO.

Gardez un œil sur les nouveaux autobus extra verts de GO Transit lorsqu’ils commenceront à être testés sur la route dans les prochains jours.

Article par James Wattie, conseiller en relations avec les médias, Metrolinx.