Metrolinx fait avancer le projet de mise en service du GO Train à Bowmanville

Le début de la recherche d’un partenaire de construction est un signe positif pour l’extension du service ferroviaire GO à l’est d’Oshawa jusqu’à Bowmanville, un objectif de longue date de Metrolinx. Voici ce que vous devez savoir.

L’expansion du service ferroviaire vers Bowmanville – y compris les week-ends – franchit une nouvelle étape.

Metrolinx pousse le futur plan de service pour Bowmanville par le biais de l’analyse de Analyse de rentabilisation de la conception préliminaire (PDBC) (disponibles en Français sur demande). Une fois l’infrastructure requise achevée, les clients bénéficieront d’un service de pointe express toutes les demi-heures entre la gare Union et la gare GO de Pickering et faisant tous les arrêts entre Pickering et Bowmanville.

En dehors des heures de pointe, les trains GO circuleront toutes les heures et feront tous les arrêts entre Bowmanville et la gare Union . Le week-end, le service sera assuré toutes les deux heures et fera tous les arrêts entre Bowmanville et la gare Union.

Le service élargi réduira le temps de déplacement en véhicule des navetteurs de 15 minutes en moyenne de Bowmanville à la gare Union, et de 30 minutes de Peterborough à la gare Union. 

Dans l’Analyse de rentabilisation initiale (ARI) (disponibles en Français sur demande) achevée en février 2020, Metrolinx a réduit le champ des quatre options de tracé à une seule. L’option privilégiée se concentre sur le tracé qui utilise l’alignement existant du Chemin de fer Canadien Pacifique (CP) au nord de l’autoroute 401 jusqu’à Bowmanville.

Metrolinx est ensuite passé au PDBC, qui est l’étape suivante du processus de planification et qui constitue une autre bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent que le réseau GO soit étendu plus à l’est. En partenariat avec le CP, Metrolinx a avancé et évalué des options qui offriront des services bidirectionnels toute la journée les jours de semaine, mais avec un service varié le week-end.

Le conseil d’administration de Metrolinx a approuvé l’option qui prévoit un service de fin de semaine toutes les deux heures et a recommandé que le projet passe à la phase de construction et d’approvisionnement. Les experts de Metrolinx ont constaté que cette solution offrait le meilleur rapport qualité-prix, en termes d’achalandage et de coûts d’exploitation. Une fois le service en place, Metrolinx surveillera l’achalandage et les niveaux de service, et des services supplémentaires pourront être ajoutés à mesure que les clients utilisent le service.

Pour voir le PDBC, cliquez ici et le mémo technique (disponibles en Français sur demande).

Selon l’analyse de rentabilisation de l’avant-projet, toutes les stations du prolongement de Bowmanville (Thornton’s Corners East, Ritson Road, Courtice et Bowmanville) feront l’objet d’un examen dans le cadre de l’initiative de Metrolinx intitulée Collectivités axées sur le transport en commun  de Metrolinx.

Le programme de Collectivités axées sur le transport en commun vise à créer des communautés connectées, à proximité ou à quelques pas des gares et des arrêts de transport en commun, tout en tirant parti des investissements de tiers pour construire des infrastructures.

L’appel d’offres pour le prolongement de Bowmanville est en cours

Metrolinx a entamé le processus d’approvisionnement afin de trouver un partenaire de construction pour l’infrastructure ferroviaire requise pour le projet de prolongement de Bowmanville.

Le processus de passation de marché visant à identifier un gestionnaire de construction a été lancé par une demande de propositions (DP) publiée en avril 2022.

La méthode d’approvisionnement pour cette demande de propositions sera le modèle de gestion de la construction à risque (CMAR).

L’expansion du service ferroviaire GO à Bowmanville a franchi une nouvelle étape. La carte ci-dessous montre le tracé du projet. (Photo Metrolinx)

Le modèle d’approvisionnement CMAR permet une approche collaborative entre le gestionnaire de la construction (entrepreneur) qui se joint à l’étape de la conception du projet pour aider à la résolution précoce des problèmes, réduisant ainsi les risques pendant la phase de construction du projet.

Au cours de l’étape de conception, l’entrepreneur travaille en étroite collaboration avec Metrolinx sur les solutions potentielles aux défis de conception – ce qui permet l’innovation, l’efficacité et la gestion de la qualité tout au long du processus de conception.

Vers la fin de l’étape de conception, l’entrepreneur fournira une estimation du calendrier de travaux et des coûts associés pour les travaux proposés – à ce moment-là, Metrolinx et l’entrepreneur négocieront les conditions d’un contrat de construction, y compris un prix cible ou un prix maximum garanti pour l’étape de construction.

Comme la portée des travaux du prolongement de Bowmanville est très complexe, ce modèle permet d’engager l’entrepreneur dès le début du processus de conception, ce qui accroît l’efficacité de l’échelonnement et de la séquence des travaux de construction et offre une meilleure certitude quant aux coûts des travaux proposés.

Le coup d’envoi de la construction est prévu après la phase de conception.

Plus d’informations sur le projet

Dans le cadre de l’addendum au projet d’évaluation du projet de transport en commun en cours (TPAP), une séance d’information du public sera organisée à l’automne 2022. Veuillez-vous abonner à notre bulletin d’information électronique de la région de Durham pour rester au courant du projet d’évaluation du projet de transport en commun et des possibilités d’engagement : metrolinx.com/subscribe et suivez-nous sur Twitter @GOExpanion.

Metrolinx reste déterminée à offrir de meilleurs services GO, plus rapidement, aux clients de la région élargie du Golden Horseshoe. Cette nouvelle est la prochaine étape dans l’extension du transport en commun vers l’Est.

Pour plus d’informations sur ce projet, veuillez contacter l’équipe d’engagement communautaire de Durham à l’adresse suivante DurhamRegion@metrolinx.com.

Article par Stacey Kenny, gestionnaire des communications d’entreprise, Metrolinx, et de Jocelyn Stenner, conseillère principale en communications